NOUVELLES
26/04/2015 08:33 EDT | Actualisé 26/04/2015 08:33 EDT

UFC: l'Américain Demetrious «Mighty Mouse» Johnson conserve son titre (PHOTOS)

PC

MONTRÉAL – L’Américain Demetrious « Mighty Mouse » Johnson a conservé sa couronne des poids mouches (125 lb) de l’UFC grâce à un gain par soumission sur le Japonais Kyoji Horigushi en finale de l’événement UFC 186, samedi au Centre Bell.

Johnson (22-2-1) a réussi à une clé de bras pour défaire Horigushi (15-2) à la toute fin de l’affrontement, soit à 4:59 du cinquième engagement…à une seconde de la fin du combat.

Il s’agissait d’une sixième défense de titre pour Johnson, qui a également récolté un bonus de performance de la soirée pour sa soumission.

« Rampage » de retour avec un gain

En demi-finale de la soirée, l’ex-champion de l’UFC des poids mi-lourds (205 lb), l’Américain Quinton « Rampage » Jackson (36-11), a battu le boxeur brésilien Fabio Maldonado (22-8) par décision unanime (29-28, 30-27 et 30-27) dans un choc qui ne passera pas à l’histoire.

Jackson a tout de même placé les coups avec le plus d’impact pour se mériter la victoire. Il s’agissait d’une première présence à l’UFC pour lui depuis son départ pour l’organisation Bellator.

Bisping fait plaisir à la foule

L’Anglais Michael Bisping (26-7) avait promis de l’action et il a respecté sa parole grâce à un gain par décision unanime (29-28, 29-28 et 29-28) sur l’Américain C.B. Dolloway (15-7).

Le volubile athlète a tout de même eu une solide opposition de son adversaire, qui a encaissé et répliqué tout au long de la confrontation disputée chez les poids moyens (185 lb).

Acclamé par la foule, Bisping a semblé être adopté par les partisans au Temple du Canadien de Montréal.

Makdessi vainqueur, Jabouin vaincu

John Makdessi (13-3) de Laval a été spectaculaire à souhait dans son gain par T.-K.-O. à 4:53 du premier assaut sur le Britanno-Colombien Shane Campbell (11-3).

Un poulain de l’entraîneur montréalais Firas Zahabi, Makdessi a expédié son opposant à deux reprises au tapis grâce à sa main droite, avant de finir le boulot avec une rafale de frappes au sol.

Chez les poids coqs (135 lb), le Brésilien Thomas Almeida (19-0) a conservé sa fiche immaculée avec une impressionnante victoire par T.-K.-O. sur le Québécois Yves Jabouin (20-10).

Après un bon début, Jabouin a été ébranlé par les coups de massue d’Almeida, qui a enchaîné jusqu’à ce que l’arbitre Yves Lavigne arrête le face-à-face, à 4:18 de l’entame.

Almeida a mérité un bonus de performance de la soirée pour son T.-K.-O.

Côté in extremis

Dans un duel très serré, le Québécois Patrick Côté (21-9) l’a emporté par la peau des dents sur le vétéran américain Joe Riggs (40-16).

Après trois reprises, les juges ont remis des cartes de 29-28, 29-28 et 29-28, toutes en faveur de l’ancien membre des Forces canadiennes.

Chez les femmes poids coqs, l’Ontarienne Alexis Davis (17-6) a pris sa revanche sur la Britanno-Colombienne Sarah Kaufman (17-3), l’emportant par clé de bras à 1:52 du second round.

Il s’agissait d’un premier gain en trois affrontements pour Davis face à Kaufman.

L’Ontarien Chad Laprise (10-0) et l’Américain Bryan Barberena (10-3) ont donné aux spectateurs une véritable guerre de tranchées, où les coups percutants ont plu.

Au terme de trois engagements où Laprise, vainqueur de l’émission de télé-réalité The Ultimate Fighter Nations : Canada vs Australia, a placé les meilleures frappes, les juges ont remis une décision unanime (29-28, 29-28 et 30-27) en sa faveur.

Les deux hommes ont mérité le bonus du combat de la soirée.

Aubin-Mercier et Taleb dominent

Le poids léger fleurdelisé Olivier Aubin-Mercier (6-1) a livré une superbe performance devant le coriace américain David Michaud (8-2).

Après avoir visité le tapis au deuxième assaut, le combattant de Saint-Bruno-de-Montarville a rapidement retrouvé ses esprits avant d’amener son rival au sol pour finalement obtenir une soumission par étranglement arrière, à 3:24 de la troisième reprise.

« Il était un vrai dur et il cognait solidement. Il m’a même envoyé au tapis au deuxième round. C’était aussi un lutteur et j’ai dû travailler fort pour l’envoyer au sol », a souligné le vainqueur.

Chez les mi-moyens, le Français Nordine Taleb (11-2), un protégé de Firas Zahabi, a dominé le cogneur ontarien Chris Clements (12-6), l’emportant par décision unanime (30-27, 30-27 et 30-27).

Létourneau l’emporte

Valérie « Trouble » Létourneau (7-3) a été la première représentante Québécoise dans l’octogone et le moins que l’on puisse dire est qu’elle a livré la marchandise.

Face à une ex-championne du monde de boxe et finaliste de l’émission de télé-réalité The Ultimate Fighter 18 en l’Ontarienne Jessica « Ragin » Rakoczy (1-5), la Montréalaise qui s’entraîne en Floride a remporté une féroce bataille par décision unanime (29-28, 29-28 et 30-27).

« Je voulais la finir, mais elle est vraiment tough! J’ai regardé le plus de vidéos possible d’elle…chose certaine, je suis fière d’avoir fini le combat en force », a-t-elle lancé après son triomphe.

Il s’agissait d’une première présence chez les poids pailles (115 lb) pour Létourneau.

En lever de rideau, l’Ontarienne Randa Markos (5-2) a remporté une décision unanime (30-27, 29-28 et 29-28) sur l’Irlandaise Aisling Daly (15-6) dans un choc de poids pailles.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo UFC 186 Voyez les images