NOUVELLES
26/04/2015 07:25 EDT | Actualisé 26/06/2015 01:12 EDT

France: hommage à la jeune femme victime présumée d'un jihadiste

Plusieurs centaines de personnes ont rendu hommage dimanche à Caudry à la jeune femme originaire de cette ville du nord de la France victime présumée d'un jeune jihadiste algérien près de Paris la semaine dernière, a constaté l'AFP.

De nombreux proches d'Aurélie Chalelain, la jeune danseuse de 32 ans tuée dimanche dernier à Villejuif (sud de Paris), portaient à la main une rose blanche ou une tulipe violette, sa fleur préférée.

Sid Ahmed Ghlam, un Algérien de 24 ans, a été mis en examen vendredi pour son assassinat et pour un projet d'attentat au nom de l'islam contre au moins une église de Villejuif. L'hypothèse des enquêteurs est qu'il voulait voler la voiture de la jeune femme.

la famille d'Aurélie Chatelain portait une pancarte "Je suis Aurélie", en référence au slogan "Je suis Charlie" qui avait fleuri après l'attaque meurtrière contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo le 7 janvier (12 morts). Certains portaient aussi un portrait de la jeune femme et la photo d'une colombe en vol, ainsi qu'une banderole sur laquelle étaient écrits les mots suivants : "Hier tu dansais parmi nous, aujourd'hui tu danses parmi les anges".

Près d'un millier de personnes s'étaient déjà retrouvées samedi pour une marche blanche en présence du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, à Villejuif, où la jeune femme se trouvait pour y suivre une formation professionnelle.

Son corps qui portait une trace de balle a été retrouvé le 19 avril dans sa voiture garée sur un parking. Des traces de son sang ont été retrouvées sur les vêtements de Sid Ahmed Glam, qui a lui-même été interpellé quelques instants plus tard à Paris après s'être apparemment blessé avec son arme.

mla/ngu/nou/ih