DIVERTISSEMENT
26/04/2015 06:13 EDT | Actualisé 26/04/2015 06:17 EDT

«Éternelle Adaline», Michiel Huisman en séducteur (ENTREVUE/VIDÉO/PHOTOS)

Michiel Huisman a troqué son armure et son épée de la série à succès Game of Thrones pour incarner dans le film Éternelle Adaline le compagnon d’une jeune femme au lourd secret. L’acteur au sourire ravageur se fait Don Juan dans cette aventure qui oscille entre science-fiction et romance.

Galerie photo «Éternelle Adaline» en quelques photos Voyez les images

Après quelques apparitions remarquées dans plusieurs longs métrages comme Wild de Jean-Marc Vallée ou World War Z, Michiel Huisman signe avec Éternelle Adaline son premier grand rôle au cinéma.

«Ce n’est pas nouveau pour moi, explique-t-il en entrevue pour le Huffington Post Québec. J’ai déjà joué dans de nombreux films. Mais c’était aux Pays-Bas, mon pays d’origine.»

L’acteur aujourd’hui installé aux États-Unis est aussi connu pour son rôle du lieutenant Daario Naharis dans l’épique Game of Thrones. D’ailleurs, il ne voit pas vraiment de différence entre le format télé et celui du grand écran. «Au fond, cela reste le même métier à la seule différence qu’avec le 7e art on atteint un plus grand nombre de personnes.»

Sous la peau d’un philanthrope prénommé Ellis Jones, le séduisant garçon fait la connaissance de la mystérieuse Adaline Bowman (Blake Lively). Le coup de foudre entre les deux tourtereaux est instantané, mais Adaline ne semble pas facile d’approche. «Elle garde quelque chose de très triste, raconte Huisman. Malgré l’attirance réciproque, elle refuse de s’attacher.»

Et pour cause. Elle ne connaît pas les tourments de la vieillesse. À 29 ans, la ravissante jeune femme née en 1908 à San Francisco vit une existence éternelle. Chanceuse! Eh bien, pas vraiment. Mère d’une fille qui a depuis longtemps atteint l’âge de la retraite, Adaline est forcée de vivre dans l’anonymat le plus complet s’interdisant toute relation amoureuse.

«Elle ne veut pas voir son compagnon vieillir pendant qu’elle resplendit de jeunesse. Son histoire personnelle est jonchée de mauvaises expériences. Pourtant, l’amour est un sentiment trop fort pour être refusé.»

Une ambiance d’antan

D’ailleurs, l’homme de 33 ans ne passe pas par quatre chemins afin de séduire sa belle solitaire. Une scène où on le voit presque nu a bien fait jaser sur le net. «C’est une séquence comme une autre, ajoute-t-il un brin gêné. L’important est de bien servir le récit.»

Au-delà de ses atouts physiques, le comédien précise que les charmes de l’œuvre viennent surtout de son atmosphère rétro qui rappelle les classiques du cinéma américain des années 1950.

«J’adore cette période, ajoute-t-il. On ne fait plus vraiment des longs métrages comme dans ces années. Alors de voir cette manière de faire, représentée par le personnage d’Adaline, est un aspect qui m’a convaincu de participer à ce film.»

Réalisé par Lee Toland Krieger, Éternelle Adaline est porté par une forte distribution dont Harrison Ford qui campe le père d’Ellis. «Pendant le tournage, j’étais très impressionné de me retrouver à ses côtés, se souvient Huisman. Je trouvais cela tellement irréel. J’ai grandi avec les Indiana Jones et voilà que je me retrouve à jouer son fils. C’était complètement fou!»

Éternelle Adaline (The Age of Adaline) – Les Films Séville – Drame sentimental – 114 minutes – Sortie en salles le 24 avril 2015 – États-Unis.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Films de la semaine - 24 avril 2015 Voyez les images