DIVERTISSEMENT
26/04/2015 11:49 EDT | Actualisé 26/04/2015 11:51 EDT

Heat: vers le succès à pleine vitesse (ENTREVUE/VIDÉO)

Heat a le vent dans les voiles et pourtant, qu'un EP à son actif: Rooms. Le quatuor montréalais multiplie les spectacles, attire l'attention autant à l'intérieur qu'à l'extérieur du Canada et comme pour marquer un peu plus l'année de son succès, prépare une réédition de son EP sous l'étiquette Kitsuné Records pour le 27 avril prochain. Belle idée pour faire patienter les fans avant les tournées en Amérique du Nord et en Europe et la sortie de leur premier LP, prévue - idéalement - pour fin 2015. Entrevue avec Susil Sharma, le leader du groupe.

Heat - composé également de Raphael Bussieres (basse), Matthew Fiorentino (guitare) et Alex Crow (batterie) - fait dans le «pro-to-punk des années 70», selon leur propre définition. Une musique frénétique, dont Sharma est le principal compositeur et parolier. «C'est surtout moi qui est arrivé avec les chansons pour le premier EP. C'est mon projet à la base: les gars ont ajouté leur touche par la suite.»

Autre son de cloche pour le LP à venir. Après plusieurs spectacles, de longues heures de route et bref, avoir fait plus connaissance - autant personnellement qu'artistiquement - les gars vont tous travailler à part égale sur leur prochain effort.

«Maintenant, je laisse beaucoup d'espace aux autres membres du groupe. On apporte tous de plus en plus d'idées. Il ne faut pas oublier qu'on est un groupe plutôt jeune: on commence à être de plus en plus à l'aise ensemble, dans notre création.»

Une carrière en chapeaux de roues

Un jeune groupe peut-être, mais qui semble dédié à une carrière qui sort de l'ordinaire. Remarqué par The Guardian, NME, Q Magazine et Noisey, le groupe rock se démarque déjà de la relève. Et les mois qui vont suivre risquent de confirmer encore plus ce fait.

Pour Susil, ce succès a été une belle surprise: «C'est toujours un peu énervant! (Rires) En ce moment, j'essaie plutôt de rester calme par rapport à tout ça! On profite en tentant de ne pas perdre le focus: faire de la bonne musique.»

Et bien sûr, présenter des spectacles fous, à l'image de Heat! «Sur scène, c'est pretty wild! (Rires) C'est dansant, c'est rock: je crois que c'est un super bon show!» Envie de voir ça de vos propres yeux? Heat sera notamment au Festival international de Jazz de Montréal le 3 juillet, au Festival d'été de Québec le 17 juillet et au Festif! de Baie-Saint-Paul le 25 juillet. C'est à ne pas manquer!

Pour plus d'informations, c'est ici.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST