NOUVELLES
26/04/2015 09:41 EDT | Actualisé 26/06/2015 01:12 EDT

Damas facilite l'octroi de passeports aux Syriens de l'étranger

Damas a décidé de délivrer des passeports aux Syriens se trouvant à l'étranger, qui comptent parmi eux de nombreux réfugiés ou opposants, sans passer par les services de sécurité, une décision "réclamée à plusieurs reprises par l'opposition" selon le quotidien Al-Watan, proche du pouvoir.

Cette décision, rapportée dimanche par le journal, intervient à quelques jours des consultations que doit mener avec diverses parties syriennes l'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura, à partir du 4 mai à Genève, pour tenter de trouver une solution au conflit qui ravage la Syrie depuis plus de quatre ans.

Selon al-Watan, cette décision a été "réclamée à plusieurs reprises par l'opposition" et devrait permettre de "créer un climat adéquat pour les discussions" de Genève.

Dans une circulaire envoyée jeudi aux missions diplomatiques syriennes, le ministre des Affaires étrangères Walid Mouallem autorise "l'octroi ou le renouvellement des passeports par les ambassades syriennes, aux Syriens installés à l'étranger sans passer par le département de l'Emigration et des passeports à Damas", indique al-Watan.

Les passeports seront délivrés aux Syriens installés à l'étranger, "même s'ils sont sortis d'une manière illégale, et même s'ils sont détenteurs de passeports ou de documents de voyage non officiels", c'est-à-dire émis par des pays voisins.

Début 2015, la représentation de l'opposition syrienne au Qatar avait annoncé qu'elle prolongeait la validité des passeports pour permettre à quelques 60.000 Syriens de rester au Qatar.

L'ambassade de Syrie, représentant le régime de Bachar al-Assad, est fermée au Qatar, un des principaux soutiens de l'opposition syrienne.

Les passeports seront donc désormais délivrés sans nécessité de passer par les services de sécurité syriens dont l'avis était jusque-là indispensable, explique al-Watan.

En quatre ans de conflit, 3,9 millions de personnes ont fui la Syrie, selon l'ONU.

Mardi dernier, le président Bachar al-Assad a promulgué un décret concernant les Syriens à l'étranger, doublant la somme fixée pour l'octroi d'un passeport (désormais 400 dollars) ainsi que pour un renouvellement (200 dollars).

Le même jour, le ministre de l'Intérieur Mohammad al-Chaar, a fait état d'une décision portant sur l'octroi et le renouvellement des passeports pour deux ans aux Syriens présents à l'étranger (...) sans passer par les démarches" habituelles.

rm/sk/feb