NOUVELLES
25/04/2015 14:16 EDT | Actualisé 25/06/2015 01:12 EDT

Plus de 300 Canadiens sont au Népal, selon le ministère des Affaires étrangères

TORONTO - Au moins 388 Canadiens se trouveraient au Népal, selon le registre du ministère des Affaires étrangères, qui dit surveiller la situation de près. Le pays a été secoué samedi par l'un des plus gros séismes de son histoire, faisant plus d'un millier de victimes.La porte-parole du ministère Diana Kaddaj a toutefois précisé que ce chiffre est une estimation puisque l'enregistrement n'est que volontaire.Mme Kaddaj a assuré que le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence, à Ottawa, ainsi que les ambassades du Canada à l'étranger travaillaient de concert avec les autorités locales pour aider les Canadiens sur place.La porte-parole a encouragé les proches des Canadiens présents au Népal de communiquer avec le centre d'informations d'urgence du ministère.Reena Vohra, de l'organisme Vision mondiale, visitait la ville antique de Bhaktapur, à quelque 20 kilomètres de Katmandou, lorsqu'elle a senti la terre trembler.Les édifices autour d'elle tremblaient et se sont écroulés, a-t-elle relaté. Elle a ensuite aperçu des artefacts historiques et des temples qu'elle venait tout juste d'admirer complètement détruits.«Nous sentons encore les secousses et nous continuons de nous ruer à l'extérieur lorsque nous sentons le sol trembler. L'aéroport est fermé, alors je ne peux pas quitter aujourd'hui comme prévu», a-t-elle ajouté.Certains Canadiens inquiets ont utilisé les réseaux sociaux pour avoir un signe de vie de leurs proches.«Je cherche Jin Hyung Park, un Coréen-canadien. Il est à Katmandou et je ne peux pas le joindre en ce moment», a écrit Sora Park, une résidante d'Edmonton, sur son compte Twitter.Sumesh Kunwar, de Sudbury, a demandé l'aide des internautes pour retrouver Sam et Cody, qui faisaient de la randonnée.Ana Bortoletto cherchait quant à elle Stephane Menard, âgé de 34 ans, qui était sur le circuit Manang Ananapurna, au Népal.