NOUVELLES
25/04/2015 08:30 EDT | Actualisé 25/04/2015 08:31 EDT

Les adieux au Royal Victoria

Radio-Canada.ca

L'heure est à la nostalgie au Royal Victoria, à quelques heures du déménagement des patients au nouveau Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Un texte d'Anne-Louise Despatie

Comme d'autres patients et employés du « Royal Vic », le chirurgien Marvin Wexler veut laisser un petit message d'adieu sur les murs. L'hôpital où il a travaillé ces 50 dernières années sera presque désert lundi.

En vue du déménagement de plus de 220 patients, l'hôpital Royal Victoria tourne au ralenti. D'autres établissements de Montréal ont pris le relais ces derniers jours. L'hôpital a annulé les chirurgies non urgentes et a suspendu temporairement le suivi de plusieurs grossesses à risque.

Dimanche matin à 5 h, l'urgence du Royal Victoria fermera ses portes, et l'urgence toute neuve du CUSM sera prête à recevoir les premiers patients. Puis dès 7 h, c'est le transfert des patients hospitalisés qui commencera vers le site Glen. Si tout se déroule comme prévu, toutes les trois minutes, une ambulance quittera le vieil hôpital pour faire le trajet qui suit :

Entre la montagne et le site Glen, ce sera un ballet continuel de 29 ambulances et 6 véhicules de transport adapté. Ils emprunteront le trajet en rouge vers l'hôpital et remonteront à vide par le trajet en jaune, pour chercher les prochains patients à transférer.

La manoeuvre se répétera plus de 220 fois. L'opération devrait être terminée vers 16 h au plus tard. C'est donc un circuit à éviter pour les automobilistes même s'il n'y a pas de fermeture complète de rue. Les policiers seront présents aux intersections.

Pour que les deux hôpitaux puissent fonctionner en parallèle, tout en transférant les patients et les derniers équipements, 2500 employés du CUSM seront à l'oeuvre dimanche.

Certains s'inquiètent que tout ne soit pas prêt pour dimanche. Le personnel clinique a demandé des centaines d'ajustements. Parfois, c'est le constructeur qui n'avait pas fait tout ce qui était prévu; parfois, c'est la conception des plans qui était en cause.

Il reste encore des correctifs à apporter : ampérage à augmenter, problèmes de ventilation à régler, communications internes qui doivent se faire sans fil, mais sans qu'il y ait un accès sans fil partout dans l'hôpital.

Le grand déménagement se prépare depuis plus de deux ans, appuyé par une firme spécialisée, Health Care Relocations, qui a supervisé le déménagement de plus de 300 hôpitaux dans le monde. Les dimanches 24 mai et 14 juin, les patients des autres hôpitaux seront transférés au site Glen. L'ensemble de cette opération coûte 10 millions de dollars.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoLe chantier des urgences du CUSM Voyez les images