NOUVELLES
25/04/2015 10:58 EDT | Actualisé 25/06/2015 05:12 EDT

La Turquie rabroue les pays qui ont reconnu le génocide arménien

ASSOCIATED PRESS
Turkish President Recep Tayyip Erdogan gestures during a brief press conference at the Cotroceni presidential palace in Bucharest, Romania, Wednesday, April 1, 2015. Two members of a banned leftist group and a prosecutor they held hostage inside a courthouse in Istanbul died Tuesday after a shootout between the hostage takers and police, officials said. Erdogan is on an official visit to Romania. (AP Photo/Vadim Ghirda)

ANKARA, Turquie - Le président turc a rabroué sévèrement les dirigeants de plusieurs pays qui ont reconnu le génocide arménien à l'occasion de la commémoration du centenaire des massacres en Arménie par les Ottomans.

Recep Tayyip Erdogan a accusé samedi la France, l'Allemagne, la Russie et l'Autriche d'adhérer au «mensonge» construit de toutes pièces par les Arméniens, selon lui. Les dirigeants de ces pays — ou leurs Parlements — ont tous qualifié les événements de 1915 comme un «génocide».

Il a aussi reproché aux États-Unis de se ranger du côté de l'Arménie, même si le président Barack Obama s'est bien gardé d'utiliser le terme controversé dans son message de condoléances.

M. Erdogan a en outre encouragé ces pays à reconnaître eux-mêmes les «taches» dans leur propre histoire.

Les historiens estiment que plus de 1,5 million d'Arméniens ont été tués par l'Empire ottoman lors de la Première Guerre mondiale. La Turquie a toujours refusé de reconnaître qu'il s'agit d'un génocide.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Mémorial du génocide arménien Voyez les images