NOUVELLES
24/04/2015 07:53 EDT | Actualisé 24/04/2015 07:57 EDT

UFC 186: trois combats féminins présentés samedi au centre Bell

FOTOimage

MONTRÉAL – Pas moins de trois combats féminins seront présentés dans le cadre de l’événement UFC 186, samedi au Centre Bell. La Québécoise Valérie Létourneau, pionnière des arts martiaux mixtes (AMM) dans la Belle Province, fera partie de la fête.

« Je suis vraiment fière que ma génération verra trois duels de filles sur la même carte! Pour ceux qui n’aiment pas, c’est tant pis », a-t-elle souligné, visiblement heureuse de voir les femmes prendre de plus en plus de place dans un sport réputé pour être plutôt viril.

« Ronda Rousey est un exemple à suivre, a-t-il continué. Son attitude est différente de la mienne, mais elle représente bien le sport et performance super bien. »

Le poids, premier adversaire

Pour ce choc, le plus grand défi de l’athlète âgée de 31 ans n’est pas de faire face à la pression de combattre au Centre Bell, ni d’impressionner l’UFC, mais plutôt d’évoluer dans une nouvelle catégorie de poids.

« Avant, les combattants coupaient moins de poids. J’évoluais chez les 135 livres, mais je ne coupais presque pas de poids et j’étais désavantagée », a expliqué celle qui s’entraîne en Floride depuis un peu plus d’un an.

« Je me suis déjà battu à 125 livres une fois, mais c’est la première fois que je tenterai d’y aller à 115 livres. La dernière fois que j’ai pesé ça, je devais avoir 12 ans, a-t-elle ajouté. Ce ne sera pas plaisant…et ce sera la même chose pour ma rivale, pour qui ce sera une première fois aussi à 115 livres. »

L’Ontarienne Jessica Rakoczy (1-4), une ex-championne du monde de boxe et finaliste de la série de télé-réalité The Ultimate Fighter 18, sera son opposante.

« C’est vraiment une bonne boxeuse, mais j’ai plus d’outils qu’elle », a-t-elle évalué.

Les deux guerrières émaciées ont finalement tous deux fait le poids, vendredi, même si ça semblait particulièrement pénible. On peut dire sans se tromper que la plus dure bataille a été remportée.

Pesée réussie pour tous

Tout le monde a respecté le poids lors de la pesée officielle, vendredi.

Le champion des poids mouches (125 lb) de l’UFC, l’Américain Demetrious Johnson (21-2-1) et son aspirant, le Japonais Kyoji Horigushi (15-1), ont tous deux enregistré un poids de 124,5 livres. Ce face-à-face sera la finale de la soirée.

Georges St-Pierre a bien voulu se lancer dans une prédiction, quelques instants avant la pesée.

« Je pense que Johnson a l’avantage, mais il affronte un gars de karaté, avec un style bien différent de la majorité des pugilistes. Je viens du monde du karaté et on contrôle très bien la distance. Ce sera intéressant…tout peut arriver! », a-t-il analysé devant les médias et partisans présents.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo UFC 186 Voyez les images