NOUVELLES
23/04/2015 09:32 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Volvo Ocean Race (6e étape) - Déssalinisateur réparé à bord de Dongfeng

Les équipiers du voilier chinois Dongfeng, engagé dans la 6e étape de la Volvo Ocean Race, ne risquent plus de mourir de soif: le déssalinisateur a été réparé et ils ne seront donc pas contraints à une escale imprévue sur la route de Newport (Etats-Unis).

Le "MacGyver" du bord, c'est le Français Kevin Escoffier, qui a réussi à remettre en marche le précieux appareil. Les neuf membres de l'équipage franco-chinois du VOR65 (monocoque de 20 m) n'ont plus qu'à appuyer sur un bouton pour étancher leur soif ou consommer leurs aliments lyophilisés.

"Même si ça fonctionne quelques jours, ça ne veut pas dire que ça va fonctionner dix jours ou plus, a toutefois mis en garde Escoffier, réputé pour ses talents de bricoleur polyvalent. Il est un peu trop tôt pour fêter ça".

Le déssalinisateur électrique de Dongfeng est tombé en panne lundi, au lendemain du départ de la 6e étape Itajai (Brésil) - Newport. L'équipage a dû recourir à un déssalinisateur manuel, nécessitant plusieurs heures de pompage chaque jour pour un rendement très insuffisant (environ 3 litres d'eau douce pour 30 minutes de pompage).

L'éventualité d'un arrêt technique -un moment envisagée dans un port brésilien- est donc pour le moment écartée, à la grande satisfaction du skipper français Charles Caudrelier. Le règlement de la course autorise de telles escales mais impose de rester au minimum 12 heures au port.

"On a de l'eau à boire! Ça, c'est la très bonne nouvelle, notre réparation marche pour le moment, a déclaré Caudrelier mercredi. Cette journée commençait donc bien et après 72 heures d'efforts, nous étions repassés doucement devant nos camarades et ce problème d'eau était réglé".

"Mais au moment où nous commencions à nous réjouir, un énorme grain apparaissait à notre vent, a-t-il ajouté. Nos concurrents accéléraient, jusqu'à 21 noeuds pour Azzam (Abu Dhabi Ocean Racing/premier au classement général provisoire), quand nous peinions à atteindre 15 noeuds. Jamais nous n'avons bénéficié de ce nuage. En une heure, Azzam (Ian Walker) et Mapfre (ESP/Iker Martinez) gagnaient 5 milles! Décourageant! Mais patience: la roue tourne et on a de l'eau".

Au pointage de 12h40 GMT, Dongfeng occupait la 5e place de la flotte, emmenée par Azzam. Les premiers bateaux sont attendus à Newport entre le 5 et le 9 mai.

Classement jeudi à 12h40 GMT:

1. Azzam (EAU/Ian Walker) à 4233,5 milles de l'arrivée

2. SCA (SWE/Samantha Davies) à 2,6 milles du premier

3. Alvimedica (USA-TUR/Charlie Enright) à 4,6

4. Mapfre (ESP/Iker Martinez) à 8,9

5. Dongfeng (CHN/Charles Caudrelier) à 9,5

6. Brunel (NED/Bouwe Bekking) à 13,6

7. Vestas Wind (DEN/Chris Nicholson) - accidenté dans la 2e étape, en cours de reconstruction en Italie

heg/gv