NOUVELLES
23/04/2015 11:04 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Un drone américain a tué un otage américain et un autre italien par erreur

WASHINGTON - Un Américain et un Italien qui étaient retenus en otage par Al-Qaïda ont été tués par erreur plus tôt cette année lors de frappes de drones, a révélé jeudi le gouvernement américain.Deux Américains qui collaboraient avec le groupe terroriste ont aussi été tués.Le président Barack Obama a annoncé jeudi qu'il accepte l'entière responsabilité de cette opération et il a offert ses condoléances aux familles des victimes.M. Obama a ensuite défendu la légalité des frappes menées en janvier, avant d'ajouter que rien ne permettait de croire que les deux hommes étaient sur place.Le président a indiqué que les renseignements obtenus à l'époque démontraient que la cible des frappes était une enceinte d'Al-Qaïda, qu'aucun civil ne se trouvait sur place et qu'il ne serait pas possible de capturer les terroristes.Il a ajouté croire que les frappes ont permis d'éliminer des membres dangereux d'Al-Qaïda.Les deux otages qui ont perdu la vie sont l'Américain Warren Weinstein, qui était détenu par Al-Qaïda depuis 2011, et l'Italien Giovanni Lo Porto, qui était détenu depuis 2012.Les deux terroristes américains présumés seraient Ahmed Farouq et Adam Gadahn. Ce dernier agissait notamment comme porte-parole des djihadistes.Les frappes se sont apparemment produites les 14 et 19 janvier dans une région frontalière entre l'Afghanistan et le Pakistan.M. Weinstein, qui était âgé de 73 ans, participait à des missions humanitaires depuis sept ans quand il a été enlevé.