NOUVELLES
23/04/2015 17:32 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Salvador : une fondation pétrolière du Venezuela donne 50.000 ordinateurs

Une fondation dépendant de la compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA va donner cette année 50.000 ordinateurs portables à des écoles du Salvador, a annoncé jeudi le président salvadorien Salvador Sanchez Ceren, alors que le Venezuela subit une grave crise économique.

"Nous mettons à disposition la technologie de l'information et de la communication avec ces ordinateurs qui disposeront de tous les programmes" nécessaires, a assuré le président salvadorien lors d'une cérémonie publique.

Un premier lot de 6.476 machines a été remis à 346 écoles publiques de ce petit pays d'Amérique centrale et bénéficieront à 84.396 élèves et un millier d'enseignants.

Le reste des ordinateurs doit être livré au cours de l'année et équiper un total de 2.600 écoles dans le cadre du programme "Un enfant, un ordinateur", soutenu par la fondation Alba de la compagnie Alba Petroleos.

Alba Petroleos est détenue à 60% par PDVSA, le reste étant aux mains de collectivités territoriales dirigées par le Front Farabundo Marti pour la libération nationale (FMLN), le parti du président Sanchez Ceren, issu d'une guérilla de gauche.

Le Venezuela, assis sur les plus importantes réserves de brut au monde, fournit via l'alliance Petrocaribe à des tarifs préférentiels ou contre nature (aliments, professionnels de santé, etc.) du pétrole à plusieurs pays d'Amérique centrale et des Caraïbes, et PDVSA finance de nombreux programmes sociaux.

Mais face à la crise économique que traverse le Venezuela, dont l'essentiel des ressources provient des exportations de brut, PDVSA a réduit ses livraisons de 120.000 à 100.000 barils entre 2013 et 2014 pour Petrocaribe, et de 100.000 à 80.000 pour Cuba, principal allié du pays.

Selon l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), le Venezuela produit environ 2,6 millions de barils par jour

ob/on/lm/hdz/amd