NOUVELLES
23/04/2015 13:30 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Propagande extrémiste sur internet: Paris veut une meilleure ooordination internationale

Le ministre français de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner a appelé jeudi à une meilleure coopération internationale pour contrer la propagande extrémiste sur internet et les campagnes de recrutement des groupes jihadistes en direction des jeunes.

"Je pense que l'ONU pourrait donner un signal fort en la matière puisque le problème dépasse largement la situation des Etats", a-t-il déclaré à des journalistes en déplorant le manque de coordination au niveau international. "Une intervention onusienne serait d'une grande importance".

M. Kanner a participé jeudi à un débat général au Conseil de sécurité de l'ONU sur le rôle de la jeunesse dans la lutte contre l'extrémisme violent et pour la promotion de la paix.

Il a énuméré une série de mesures prises par la France, dont des cellules de suivi d'internet et une plateforme téléphonique d'assistance aux jeunes en danger, estimant que Paris avait trouvé "un équilibre entre la nécessaire répression régalienne et l'indispensable prévention à tous les niveaux, notamment par la maîtrise d'internet".

"Je souhaite, a-t-il ajouté, que l'exemple de la France en la matière puisse devenir une forme de modèle à partager avec d'autres pays qui connaissent les mêmes difficultés".

Dans son intervention devant le Conseil, M. Kanner a souligné qu'"une meilleure coordination est nécessaire (...) en pesant collectivement sur les opérateurs, en harmonisant nos législations en matière de retrait des contenus illégaux, et en adaptant au fonctionnement de l'information mondialisée le cadre juridique de la coopération internationale".

avz/gde