NOUVELLES
23/04/2015 11:56 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Otage américain tué: Al Qaïda responsable, selon sa femme

Le groupe Al Qaïda porte la "responsabilité ultime" de la mort de Warren Weinstein, l'otage américain tué par erreur dans une opération américaine à la frontière pakistano-afghane en janvier, a estimé jeudi son épouse dans un communiqué.

"Ceux qui ont capturé Warren il y a trois ans portent la responsabilité ultime" de sa mort, a estimé Elaine Weinstein.

"Le lâche comportement de ceux qui détenaient Warren (...) n'est pas conforme à l'Islam", et "ils auront à en répondre devant Dieu", a-t-elle poursuivi.

Mme Weinstein critique toutefois l'assistance "irrégulière et décevante" apportée par l'administration américaine à sa famille pendant la captivité de son époux.

"J'espère" que les décès de M. Weinstein et d'autres otages précédemment "inciteront finalement le gouvernement américain à prendre ses responsabilités sérieusement et à établir une approche coordonnée et cohérente pour soutenir les otages et leurs familles", a-t-elle dit.

Mme Weinstein critique également le gouvernement pakistanais, qu'elle accuse d'avoir "échoué à agir quand l'opportunité s'était présentée" pour obtenir la libération de son mari, et d'avoir pris la situation "plus comme un agacement que comme une priorité".

Warren Weinstein "aimait et respectait le Pakistan" et avait appris l'ourdou, une des langues du pays, souligne-t-elle.

ddl-lby/bdx