DIVERTISSEMENT
23/04/2015 10:42 EDT | Actualisé 23/04/2015 10:49 EDT

PRIMEUR QUÉBÉCOISE: «Comme si nous étions déjà libres» d'Organ Mood en écoute intégrale (VIDÉO)

© Léolo

« Ce projet peut être vu à la fois comme de la musique sur papier ou l’expérience auditive d’un art visuel. Une chose certaine: musique et art sont dépendants l’un de l’autre. C’est donc une exploration de divers thèmes, mais interprétée par l’entremise de différentes techniques. » C’est ainsi que nous est présenté Comme si nous étions déjà libres, le second album d’Organ Mood, qui sortira le 9 juin 2015.

L’improbable, mais ingénieux duo est formé du claviériste Christophe Lamarche-Ledoux et du maître des illustrations Mathieu Jacques. Il y a quelques années déjà, Organ Mood propageait ses ambiances visuelles et sonores dans divers lofts et petites salles montréalaises. Toutes sortes de sonorités planantes, parfois inspirées du genre ambient, sortaient de la console et du synthé analogue de Lamarche-Ledoux alors que la spontanéité créatrice de Jacques permettait de voyager davantage au regard des traits et des formes de crayons qui prenaient vie par l’entremise d’acétates et d’un projecteur.

Au fil du temps, les deux artistes ont peaufiné leur proposition en offrant plusieurs performances. Ils avaient provoqué une agréable surprise au Festival de musique émergente de Rouyn-Noranda (le fameux FME) grâce à une belle performance lounge-électro dans une ruelle du «centre-ville», en 2013.

Créé en 2008, Organ Mood a toujours conservé son originalité et son lustre. D’ailleurs, la formation a récemment été récompensée d’un Jutra dans la catégorie Meilleure musique originale pour le film Tu dors Nicole, du réalisateur Stéphane Lafleur. De toute évidence, la tentation est grande d’associer les atmosphères des pièces d’Organ Mood à l’univers des bandes sonores cinématographiques et autres dérivés mariant image et son. En fait, dans le cas du duo, on peut dire sans trop se tromper qu’elle est même nourrie.

Tu Dors Nicole from Sara Mishara on Vimeo.

Avant de pouvoir assister à la performance live et immersive du groupe, qui mérite vraiment le détour, on peut se faire une bonne idée de l’art à la manière Organ Mood en écoutant leur tout nouvel album.

Voici en primeur québécoise l’intégralité des morceaux que l’on retrouve sur Comme si nous étions déjà libres.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST