NOUVELLES
23/04/2015 05:18 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Migrants en Méditerranée : Fabius espère des "mesures fortes"

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a appelé jeudi les chefs d'Etat et de gouvernement européens à adopter des "mesures fortes" contre les noyades de migrants en Méditerranée, préconisant notamment la destruction des bateaux de passeurs.

"J'espère que cet après-midi des mesures fortes seront prises, et j'en suis convaincu parce que la Méditerranée ne peut pas être transformée en cimetière", à déclaré le ministre lors d'une visite en Slovénie, à quelques heures de l'ouverture d'un sommet européen exceptionnel sur le sujet à Bruxelles.

"Un des aspects c'est de lutter, de démanteler les trafics", a ajouté M. Fabius. "Il y a une mesure extrêmement forte, dont je pense qu'elle sera adoptée, qui consiste à préparer la destruction (des) navires" utilisés par les trafiquants, a-t-il souligné

La destruction des bateaux fait partie d'un ensemble de dix mesures envisagées par les Vingt-Huit en réponse au flux de migrants en Méditerranée, des actions toutefois jugées "compliquées à mettre en oeuvre" par des experts.

L'Organisation internationale des migrations estime à un demi-million le nombre de migrants susceptibles de tenter cette année une périlleuse traversée de la Méditerranée, qui selon elle a déjà coûté quelque 1.750 vies depuis le 1er janvier.

M. Fabius rencontrait jeudi matin son homologue slovène Karl Erjavec, avant une réunion ministérielle avec six pays des Balkans occidentaux consacrée à la coopération avec cette région.

phs/cs/ros