NOUVELLES
23/04/2015 12:04 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Marius Vizer a lancé une nouvelle attaque, cette fois contre l'IAAF

SOTCHI, Russie - Marius Vizer s'est reporté à l'attaque. Cette fois, le président de SportAccord s'en est pris au président de l'IAAF, Lamine Diack.Vizer, dont l'organisme représente des fédérations sportives dont certaines sont inscrites au programme olympique, a dit du président Diack qu'il était une «personne qui sacrifie le sport au profit de sa famille».Ces commentaires sont une référence apparente au fils de Diack, Papa Massata Diack.Le plus jeune Diack a quitté son poste de conseiller marketing auprès de la Fédération internationale d'athlétisme en décembre en attente des résultats d'une enquête pour entrave à ses règles d'éthique. Selon les allégations retenues contre lui, il aurait exigé un paiement de la part du Qatar quand la nation du Moyen-Orient était candidate à l'obtention des Mondiaux d'athlétisme et aurait été lié à un paiement fait par un athlète russe souhaitant éviter une suspension pour dopage.Les commentaires de Vizer ont été faits après que l'IAAF eut décidé de se retirer de SportAccord afin de protester contre ses attaques lancées lundi contre le président du Comité international olympique, Thomas Bach.