NOUVELLES
23/04/2015 16:22 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Les repas servis en CHSLD présentent de nombreuses lacunes, dénonce la CAQ

QUÉBEC - Se basant sur une étude qui relève de nombreuses lacunes en ce qui concerne les repas offerts aux aînés dans les CHSLD, la Coalition avenir Québec demande au gouvernement de revoir toute sa politique alimentaire.La CAQ tire ses arguments d'un rapport préparé par l'Association québécoise des retraités du secteur public et parapublic (AQRP).L'association a puisé ses statistiques dans les rapports d'inspection sur les 170 Centres d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD) pour l'année 2014.Ainsi, près de 60 pour cent d'entre eux présentaient des lacunes en ce qui a trait à la planification des repas et au positionnement des personnes âgées lorsqu'elles mangent. Près de la moitié de ces centres n'avaient d'ailleurs pas assez de personnel lors des repas.Le député caquiste François Paradis s'est indigné de la situation en Chambre jeudi. Il a parlé de repas servis froids et a aussi rappelé les conclusions datant de 2014 de l'Ordre des diététistes à l'effet que le coût moyen d'un repas en CHSLD était de moins de 2 $ par jour.Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, lui a demandé de ne pas alarmer inutilement la population.Il a dit que bien que certaines situations soient en effet «discutables», des inspections sont faites afin de faire respecter les règles, et qu'une politique existe bel et bien. Celle-ci est adéquate et périodiquement révisée, a dit le ministre. Des permis d'exploitation sont retirés lorsque nécessaire. Il a rajouté qu'il est possible d'avoir un repas de qualité pour 2 $ par jour.