NOUVELLES
23/04/2015 15:16 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Le président turc nie que ses ancêtres aient commis le génocide arménien

ISTANBUL - À la veille du centième anniversaire du massacre des Arméniens par les Ottomans, le président turc Recep Tayyip Erdogan a nié que ses ancêtres aient pu commettre un génocide.Lors d'un «sommet de la paix» en Turquie, jeudi, M. Erdogan a déclaré que les allégations des Arméniens concernant les événements de 1915 étaient «sans fondement».Les historiens estiment que près de 1,5 million d'Arméniens pourraient avoir été tués par l'Empire ottoman, ce que certains n'ont pas hésité à qualifier de génocide. Or, la Turquie refuse de le reconnaître depuis toujours.Le président turc a aussi condamné les pays européens pour leur indifférence envers les réfugiés et les millions de migrants qui périssent dans les mers pour se rendre sur leurs côtes.Le prince Charles et les premiers ministres de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande participeront aux commémorations de vendredi pour marquer le centenaire de la bataille Gallipoli, dans l'actuelle Turquie, lors de la Première Guerre mondiale.