NOUVELLES
23/04/2015 15:07 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Le président allemand reconnaît le "génocide" arménien et une "coresponsabilité" de l'Allemagne

L'Allemagne a reconnu jeudi soir pour la première fois le "génocide" arménien par la voix de son président Joachim Gauck, qui a souligné la "coresponsabilité" allemande dans ce crime.

"Nous devons également, nous Allemands, faire notre travail de mémoire", a-t-il déclaré, évoquant "une coresponsabilité, et même, potentiellement, une complicité (de l'Allemagne) dans le génocide des Arméniens", lors d'une cérémonie religieuse à Berlin, à la veille des commémorations officielles du centenaire des massacres perpétrés par les Turcs ottomans, qui ont fait 1,5 millions de victimes entre 1915 et 1917.

elr/aro/fpp