NOUVELLES
23/04/2015 10:55 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Le père de Loretta Saunders partage son deuil avec les familles des meurtriers

HALIFAX - Le père d'une étudiante de Halifax qui a été assassinée a déclaré qu'il n'était pas capable de pardonner aux meurtriers.Cependant, Clayton Saunders dit qu'il comprend comment la vie des familles de Blake Leggette et Victoria Henneberry doit être difficile puisqu'elles souffrent autant que lui.Le corps de Loretta Saunders a été retrouvé dans une zone boisée près de l'autoroute Transcanadienne au Nouveau-Brunswick, deux semaines après sa disparition de son appartement de Halifax, en février 2014.Leggette a plaidé coupable devant la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse à une accusation de meurtre au premier degré, mercredi. Il a été condamné à une peine automatique d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.De son côté, Henneberry a plaidé coupable à une accusation de meurtre au deuxième degré. Ce crime est passible d'une peine d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 10 à 25 ans.La jeune femme, qui était une Inuite originaire du Labrador, était étudiante à l'université Saint Mary's et ses études portaient sur les femmes autochtones disparues ou assassinées.