NOUVELLES
23/04/2015 09:49 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Le chef de la direction financière de la Laurentienne prend sa retraite en août

MONTRÉAL - Après le grand patron de la Banque Laurentienne (TSX:LB), c'est au tour de son vice-président et chef de la direction financière, Michel Lauzon, de quitter l'institution financière afin de prendre sa retraite.La banque établie à Montréal a annoncé jeudi que M. Lauzon, âgé de 56 ans, quittera le 1er août les fonctions qu'il occupait depuis 2009, lorsqu'il était revenu dans son giron.Il s'agit d'un autre changement important au sein de la Banque Laurentienne, qui survient seulement trois mois après que son président et chef de la direction, Réjean Robitaille, eut annoncé son départ l'automne prochain.L'institution financière a fait savoir que le remplaçant de M. Lauzon sera choisi au cours des prochains mois, précisant au passage que le processus de sélection sera effectué autant à l'interne qu'à l'externe.D'après la plus récente circulaire de procuration de la Banque Laurentienne, la rémunération globale de son chef de la direction financière s'est établie 1,25 million $ pour l'exercice 2014, en progression de 3,2 pour cent.Les raisons entourant la décision de M. Lauzon n'ont pas été précisées, mais la vice-présidente aux affaires publiques de la banque, Gladys Caron, a assuré qu'il n'y avait pas de lien avec le départ à la retraite de M. Robitaille.«Lorsque M. Lauzon a réintégré la banque (en 2009) son intention était d'être ici pendant quelques années et on arrivait au moment où il considérait que le moment de son départ était arrivé», a-t-elle expliqué.Pour le patron de la Banque Laurentienne, le règne de M. Lauzon à titre de directeur financier a concordé avec la période où l'institution financière a connu sa croissance la plus importante des 169 ans de son histoire.«Son apport à la solidification des assises de la banque a été des plus stratégiques dans cette importante période de croissance (...) alors que sévissait l'une des plus importantes crises financières et que la réglementation se faisait de plus en plus exigeante», a souligné M. Robitaille.M. Lauzon avait joint les rangs de la Banque Laurentienne en 1988 pour une période de 10 ans, pendant laquelle il a occupé diverses fonctions dans les secteurs de la gestion de produits ainsi que de la trésorerie.À compter du 1er novembre, le grand patron de la Banque Laurentienne sera remplacé par François Desjardins, actuellement à la tête des services aux particuliers ainsi que sa filiale B2B Banque.Employant plus de 3700 personnes, l'institution financière gère un actif au bilan de plus de 37 milliards $ ainsi que des actifs administrés de plus de 42 milliards $.