NOUVELLES
23/04/2015 13:19 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

La Cour suprême confirme l'extradition de deux hommes accusés de meurtre

OTTAWA - L'extradition de deux Québécois, réclamés au New Hampshire pour répondre à des accusations de meurtre, ira de l'avant.La Cour suprême du Canada a rendu son jugement jeudi matin dans les causes de David Caplin et d'Anthony Barnaby.Fait plutôt rare, les juges ont rendu leur jugement oralement, tout de suite après avoir entendu les deux causes.L'affaire a débuté en 1988 par le meurtre de deux femmes: Charlene Ranstrom et Brenda Warner. Elles ont été poignardées à mort dans leur appartement durant la nuit du 2 au 3 octobre 1988, à Nashua, au New Hampshire.Selon l'Associated Press à l'époque, la poursuite soutenait que les deux hommes avaient assassiné les deux femmes parce qu'elles étaient lesbiennes.Les procès n'ont jamais abouti.Les trois procès de Barnaby se sont soldés par une impasse, les jurés n'ayant pas réussi à livrer de verdict. Quant à Caplin, les accusations contre lui ont été retirées après que certaines preuves furent déclarées inadmissibles.En 2010, l'enquête a été ouverte à nouveau. Des éléments de preuve provenant des lieux du crime ont été soumis à des analyses génétiques qui n'étaient pas disponibles au siècle dernier. De nouveaux mandats d'arrêt ont été émis et les extraditions demandées et obtenues.Les deux hommes se sont tournés vers les tribunaux pour renverser la décision du gouvernement canadien de les livrer à la justice américaine. La Cour suprême du Canada vient de décider de leur sort.