NOUVELLES
23/04/2015 15:51 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

L'Iran tente de "violer le blocus maritime" au Yémen (ministre yéménite)

Le chef de la diplomatie yéménite Ryad Yassine a accusé jeudi Téhéran d'essayer de violer le blocus maritime imposé au Yémen pour empêcher que des armes ne parviennent aux rebelles chiites, soutenus par l'Iran.

La coalition menée par l'Arabie saoudite, qui a lancé le 26 mars une opération aérienne pour contrer l'avancée des rebelles chiites Houthis, a également imposé un blocus maritime, visant à couper leur approvisionnement.

"L'Iran lance des tentatives désespérées pour violer le blocus maritime au Yémen", a déclaré M. Yassine, réfugié en Arabie saoudite, lors d'une en visite à Bahreïn.

L'Iran, grand rival de l'Arabie saoudite dans la région, est accusé de soutenir les rebelles chiites en leur fournissant des armes mais Téhéran dément, assurant n'avoir fourni qu'une aide humanitaire.

Bahreïn fait partie de la coalition arabe engagée contre les rebelles au Yémen, qui ont pris en janvier le pouvoir à Sanaa, la capitale, et ont depuis avancé vers le sud.

Le Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique, est stratégiquement situé sur plusieurs routes commerciales.

Le conflit qui y fait rage, a déclaré M. Yassine, est une "attaque contre tous les Yéménites, orchestrée à partir d'un scénario iranien mis en oeuvre par les Houthis".

Le ministre a visité Bahreïn avec une délégation du gouvernement yéménite en exil à Ryad, dont faisait partie le vice-président et Premier ministre, Khaled Bahah. Ce dernier a rencontré jeudi le prince héritier bahreïni Salmane ben Hamad al-Khalifa qui a réaffirmé son "engagement à soutenir ses alliés régionaux dans leurs efforts de restaurer la paix et la sécurité au Yémen".

bur/lyn/cbo/bpe