NOUVELLES
23/04/2015 03:19 EDT | Actualisé 23/04/2015 03:19 EDT

Photo du graffiti de Ian Lafrenière du SPVM avec une balle dans la tête: Jennifer Pawluck coupable

Instagram

Jennifer Pawluck, cette femme qui avait diffusé sur Internet un graffiti montrant le commandant Ian Lafrenière du SPVM avec un trou de balle dans la tête, a été reconnue coupable de harcèlement criminel, jeudi.

Elle avait pris une photo du graffiti et l'avait diffusée sur le réseau de partage de photos Instagram.

Le commandant Lafrenière, un des policiers montréalais les plus en vue de par ses fonctions de responsable des relations avec les médias, avait indiqué, lors de son témoignage au procès, que l'image l'avait ébranlé, avait effrayé ses enfants et avait forcé sa conjointe à délaisser son emploi durant plusieurs mois.

Jennifer Pawluck avait soutenu lors de son procès, en février, qu'elle avait diffusé l'image sans même savoir qui était Ian Lafrenière.

Son arrestation en mars 2013 avait provoqué un débat sur le bien-fondé ou non de porter des accusations criminelles à son endroit.

Les représentations sur la peine auront lieu le 14 mai.