NOUVELLES
23/04/2015 15:12 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

GB: inculpation d'un adolescent pour "complot terroriste" en Australie

Un adolescent de 14 ans, arrêté samedi à Blackburn, dans le nord-ouest de l'Angleterre, a été inculpé pour "incitation" à la commission d'actes terroristes en Australie, a annoncé jeudi le parquet britannique.

"Suite à une enquête de l'unité antiterroriste de la police du nord-ouest du pays, nous avons autorisé aujourd'hui l'inculpation d'un jeune homme de 14 ans pour deux chefs d'incitation au terrorisme à l'étranger", a indiqué le parquet dans un communiqué.

"Entre le 15 et le 26 mars, l'accusé a incité une autre personne à commettre un acte terroriste, spécifiquement de lancer une attaque lors de la parade de l'Anzac [Australian and New Zealand Army Corps, ndlr] en Australie avec pour objectif de tuer ou causer de sérieuses blessures", a précisé le parquet.

La Journée de l'Anzac est célébrée le 25 avril de chaque année en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans d'autres pays du Pacifique.

Cette journée commémore la sanglante bataille de Gallipoli (Dardanelles) entre les Alliés franco-britanniques, appuyés par des contingents australiens et néo-zélandais, et l'armée ottomane en 1915, pendant la Première guerre mondiale. La bataille de Gallipoli s'était soldée par la défaite des Alliés et avait coûté la vie à plus de 100.000 personnes.

"Le deuxième chef d'inculpation concerne le 18 mars, date à laquelle l'accusé a incité une autre personne à décapiter quelqu'un en Australie", a ajouté le parquet.

Le jeune homme comparaitra vendredi devant le tribunal de Westminster, a précisé la même source.

Samedi, la police australienne avait annoncé avoir arrêté cinq hommes dont deux sont soupçonnés d'avoir projeté de commettre "des actes terroristes" à Melbourne, notamment lors d'une cérémonie commémorative nationale prévue samedi.

Deux des interpellés, Sevdet Besim et Harun Causevic, ont été inculpés de conspiration en vue de commettre un acte terroriste. Un autre jeune homme risque d'être poursuivi pour détention d'armes. Les deux derniers interpellés ont été relâchés en attendant la suite de l'enquête.

La police australienne avait confirmé que l'arrestation de l'adolescent britannique était liée à sa propre opération.

La police britannique avait quant à elle précisé que l'adolescent avait été arrêté une première fois le 2 avril mais qu'aucune preuve d'une attaque imminente préparée en Grande-Bretagne n'avait pu être trouvée.

Après les arrestations opérées en Australie, la Grande-Bretagne a annoncé qu'elle allait relever ses dispositifs de sécurité pour les commémorations de l'Anzac sur son territoire.

Ces mesures vont aussi s'appliquer aux cérémonies commémorant les 70 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 8 mai, a laissé entendre la police.

mc/amd