NOUVELLES
23/04/2015 09:08 EDT | Actualisé 23/04/2015 09:13 EDT

Galeries de la Capitale: des commerçants dénoncent les nouvelles heures

Radio-Canada

Le centre commercial des Galeries de la Capitale deviendra le 8 juin le premier de la région à être ouvert en soirée en début de semaine. Les heures d'ouverture seront prolongées jusqu'à 21 h du lundi au mercredi, une décision qui suscite de vives réactions chez les commerçants.

Pour la direction des Galeries, il s'agit de mieux répondre aux besoins de la clientèle.

«On a fait des sondages. On a fait des focus groups. [...] La clientèle nous demande d'avoir plus d'heures d'ouverture», soutient le directeur général, Serge Rossignol.

L'ouverture en semaine se fera désormais à 10h, plutôt qu'à 9h30, et les boutiques fermeront à 21h du lundi au vendredi. L'horaire de fin de semaine demeure quant à lui inchangé. Les samedis et dimanches, les commerces ferment leurs portes à 17h.

La direction prolonge les heures de magasinage au moment où les Galeries de la Capitale sont en pleine métamorphose. Quelque 200 millions de dollars d'investissement sont prévus pour moderniser le centre commercial.

La nouvelle aire de restauration doit d'ailleurs ouvrir ses portes le 2 mai.

Une surprise pour les commerçants

Pris par surprise par les modifications à l'horaire annoncées mercredi, certains commerçants dénoncent la décision de la direction. Ils ont été informés des changements lors d'une réunion mercredi matin.

Radio-Canada s'est entretenu avec de nombreux commerçants mécontents, dont plusieurs ont préféré conserver l'anonymat.

«En nous imposant l'ouverture 5 soirs par semaine, plus samedi et dimanche, ils viennent encore de nous mettre une pomme pourrie dans le panier», lance Louise Savoie, propriétaire de la boutique Chaussures Trotte Menu.

Elle estime qu'il sera très difficile pour les employés de concilier le travail et la famille avec de tels horaires. «Quand j'ai appris la nouvelle à ma gérante et à mon assistante-gérante, c'est un drame pour elles, c'est terrible.»

Louise Lavoie est également convaincue qu'elle ne fera aucun bénéfice avec les heures prolongées, puisque les consommateurs n'auront pas plus d'argent à dépenser.

«Ça fait 10 heures d'ouverture qui en bout de ligne ne rapporteront rien. On fait juste affaiblir notre rentabilité.»

— Louise Lavoie

Si la formule 5 soirs/semaine fonctionne bien à Montréal ou Toronto, Louise Lavoie, qui est installée aux Galeries de la Capitale depuis 30 ans, ne pense pas que le marché de Québec soit assez grand pour justifier la prolongation des heures de magasinage.