NOUVELLES
23/04/2015 10:52 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Forces et Démocratie dénonce la décision de l'exclure des débats télévisés

OTTAWA - À six mois des élections fédérales, une première bataille oppose déjà un parti politique aux réseaux de télévision qui diffusent les débats télévisés en campagne électorale.Le nouveau parti Forces et Démocratie, créé par l'ex-bloquiste Jean-François Fortin, ne serait pas bienvenu.M. Fortin reproche au consortium des médias d'avoir créé un nouveau critère: seuls les partis qui ont fait élire un député sous leur bannière, aux dernières élections, peuvent participer aux débats.M. Fortin a créé Forces et Démocratie après avoir abandonné le Bloc québécois à l'arrivée de Mario Beaulieu. Son parti compte deux députés aux Communes: lui-même et l'ex-néo-démocrate Jean-François Larose. Ce parti est reconnu par Élections Canada et se promet de présenter des candidats dans tous les comtés du Québec, cet automne.Les députés Fortin et Larose se présenteront vendredi à la réunion, à Toronto, du consortium des médias, sans invitation. Leur argument principal: exclure les nouveaux partis impose le statu quo politique.