NOUVELLES
23/04/2015 06:04 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Encore des travaux pour le Bluenose II

La réfection du Bluenose II pose encore problème. Le gouvernement n'a pas de date fixe pour son retour en mer, puisqu'il y a encore 25 travaux à faire sur l'embarcation.

Le ministre des Transports et des Infrastructures de la Nouvelle-Écosse, Geoff MacLellan, affirme que le comité responsable du projet tente d'obtenir les certifications nécessaires de Transports Canada pour terminer les derniers travaux. « C'est difficile de savoir quand le bateau sera prêt à naviguer de nouveau », souligne le ministre.

Geoff MacLellan espère que le Bluenose II pourra recommencer ses tours en mer dès le début de l'été.

Selon le département des Transports et des Infrastructures de la Nouvelle-Écosse, 25 travaux restent à faire sur le bateau. Il faut entre autres changer des tuyaux du système hydraulique et une valve, terminer le livret de stabilité du navire, etc. On doit également embaucher deux personnes pour compléter l'équipage et terminer la formation de tous les employés.

Encore des délais

Les travaux du Bluenose II ont commencé à Lunenburg en 2010 et le bateau devait retourner en mer à l'été 2012. Le budget initial du projet était de 14,4 millions de dollars, et il a depuis augmenté à 20 millions. Il y a des négociations entre la province et Lunenburg Shipyard Alliance, qui demande 4,5 millions de plus pour terminer les travaux.

En janvier 2015, le vérificateur général de la Nouvelle-Écosse a présenté un rapport sur les retards et les dépassements de coûts de la restauration du Bluenose II.

Il avait expliqué qu'une mauvaise planification, une gestion de projet inadéquate et une surveillance insuffisante par le gouvernement, et notamment par le ministère des Communautés, de la Culture et du Patrimoine, ont fait en sorte que le budget et le temps prévu pour les travaux ont été dépassés.

Le Bluenose II, une goélette de 43 mètres, a été lancé en 1963. Il s'agit d'une réplique du célèbre Bluenose. Ce dernier a été lancé en 1921 et a remporté plusieurs courses. Le navire est un symbole du Canada. Il apparaît notamment sur la pièce de 10 ¢. Le bateau est accosté près du Musée atlantique des pêches à Lunenburg en Nouvelle-Écosse.