DIVERTISSEMENT
23/04/2015 03:28 EDT | Actualisé 23/04/2015 03:38 EDT

Élie Dupuis: à quelques pas d'un premier album (ENTREVUE/VIDÉO)

Courtoisie Disques de la cordonnerie

Élie Dupuis avait été le dernier à intégrer l’équipe de Marc Dupré lors de la ronde d’auditions à l’aveugle, à La voix, en 2014. On s’en souvient ; le garçon n’avait même pas encore poussé la dernière note de sa relecture de Qui sait, un succès du début des années 1990 de Daniel Lavoie, que les réseaux sociaux s’emballaient devant le talent de ce jeune pianiste, que plusieurs ont également reconnu comme acteur du film Maman est chez le coiffeur et des téléromans Mon meilleur ennemi, 30 vies et L’auberge du chien noir. Élie a finalement franchi l’étape des quarts de finale au concours de TVA.

Un an plus tard, Élie Dupuis recevait encore des demandes d’admirateurs qui désiraient réécouter sa version de Qui sait, dont ils n’avaient pourtant entendu qu’un échantillon d’un peu plus d’une minute à La voix.

Donc, histoire de boucler ce chapitre, qui lui a permis d’entrer dans le cœur des Québécois, le jeune homme de 20 ans s’est offert un séjour en studio, en compagnie du réalisateur Marc Pérusse (Serge Fiori, Luc De Larochellière), pour enregistrer Qui sait en entier.

Le morceau est disponible sur iTunes depuis le 7 avril et, à sa sortie, s’est hissé en deuxième position du palmarès francophone des ventes, juste derrière Oublie-moi (Carry on), que Cœur de pirate venait de tester à La voix, et devant Debout, d’Ariane Moffatt, et Nos derniers pas, de Renée Wilkin, autre enfant de La voix. Ariane Moffatt avait elle aussi dévoilé son extrait à l’émission animée par Charles Lafortune. Comme quoi La voix peut être un incroyable véhicule pour rayonner, tant sur iTunes qu’en magasin…

Établir son style

Pour Élie Dupuis, ce petit cadeau à ceux et celles qui le suivent marque la fin d’une épopée et le début d’une autre. Car le chanteur a déjà commencé à travailler à son premier album – Qui sait ne se s’y retrouvera pas –, toujours en collaboration avec Marc Pérusse. Idéalement, il aimerait sortir l’opus à la fin de 2015, mais ne tient pas à se mettre de la pression sur les épaules et ne se fixe aucune date butoir.

«Présentement, je travaille dans un HMV, mais je suis sur le point de me lancer et de ne faire que de la musique, précise Élie. C’est vraiment quand l’album va sortir que je risque de mettre mon emploi de côté. Déjà, l’été dernier, je ne faisais pas beaucoup d’heures, parce que j’étais toujours en spectacle.»

Celui qui a été lauréat du Festival de la chanson de Saint-Ambroise en 2012 et du Festival de la chanson et de l’humour de Dégelis - où Yvon Deschamps et Judi Richards ont remarqué André Sauvé pour la première fois, en 2004, entre autres -, en 2013 ne se plaint pas. La voix a été pour lui un formidable tremplin, qui lui a donné l’opportunité, notamment, d’accompagner Marc Dupré lors d’un concert aux FrancoFolies, de se produire tout l’été dernier au Musée Pointe-à-Callière, au Vieux-Port de Montréal, et d’offrir des prestations partout en région.

«J’ai eu des propositions pour faire des albums, mais je ne voulais pas non plus me dépêcher et faire ça vite, juste pour dire que je lançais un disque. J’ai voulu prendre mon temps. Quand j’ai rencontré Marc Pérusse, il était occupé de son côté, mais à Noël, on a pris le temps d’enregistrer Qui sait pour la mettre sur le web, et je continue de travailler avec lui. C’est la première fois que je suis autant encadré.»

Les goûts éclectiques d’Élie Dupuis pourraient le mener dans plusieurs directions dans la création de la première œuvre à son nom. L’auteur-compositeur en pince pour Marc Dupré, Louis-Jean Cormier, Ariane Moffatt, Lady Gaga et Coldplay, mais n’est pas tellement interpellé par la mode électro en vogue en ce moment. Chose certaine, il compose toutes ses musiques lui-même – il n’est pas à l’aise de chanter sans son piano - et cherche présentement des auteurs prêts à lui pondre des textes qui lui ressemblent.

«Le défi, c’est de trouver qui est Élie Dupuis, souligne le principal intéressé. Je veux prendre le temps de bien établir mon style.»

Et quel bilan trace-t-il de son passage à La voix? Élie Dupuis dit n’avoir retiré que de bons enseignements et de beaux souvenirs de sa participation.

«Personnellement, c’a été super positif. C’a été une merveilleuse expérience, qui m’a donné de la visibilité, et je me suis fait des amis, là-bas. Après, on a tous des chemins différents, mais je recommande cette aventure à tout le monde!», affirme Élie, qui considère que la musique le «tient en vie».

Vous pouvez entendre la pièce Qui sait ici et acheter la chanson sur iTunes.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST