NOUVELLES
23/04/2015 10:04 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Deux otages occidentaux d'Al-Qaïda tués par erreur dans une opération américaine (Maison Blanche)

Deux otages occidentaux d'Al-Qaïda, un Américain et un Italien, ont été tués par erreur lors d'une opération américaine à la frontière pakistano-afghane, tandis qu'une autre opération a permis d'éliminer le porte-parole du réseau extrémiste, l'Américain Adam Gadahn, a annoncé la Maison Blanche jeudi.

"C'est avec une infinie tristesse que nous avons conclu qu'une opération américaine antiterroriste menée en janvier a tué deux otages innocents d'Al-Qaïda", a expliqué la présidence américaine.

Le président Barack Obama, qui doit faire une déclaration à 14H00 GMT, "assume la pleine responsabilité de ces opérations", a poursuivi la Maison Blanche.

L'Américain Warren Weinstein, un travailleur humanitaire américain, avait été kidnappé par Al-Qaïda le 13 août 2011 au Pakistan, à son domicile de Lahore (est).

Il a péri dans une opération militaire américaine à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan, une zone très instable, lors d'une opération "contre un complexe lié à Al-Qaïda", avec un otage italien, Giovanni Lo Porto, et un dirigeant américain d'Al-Qaïda, Ahmed Farouq.

M. Lo Porto, un coopérant, avait disparu au Pakistan en 2012.

Une autre opération menée en janvier a permis d'éliminer Adam Gadahn, un Américain converti à l'islam, dit "Azzam l'Américain", qui était devenu porte-parole d'Al-Qaïda.

gde/bdx