NOUVELLES
23/04/2015 04:09 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Comment déménager 250 patients en une seule journée

L'hôpital Royal Victoria ferme ses portes dimanche. C'est le premier de quatre hôpitaux anglophones à transférer ses patients au nouveau Centre universitaire de santé McGill (CUSM) d'ici juin. Une opération complexe, qui a demandé près de deux ans de préparation.

Un texte de Marie-Ève Maheu

et des photos de Luc Lavigne

En attendant le grand jour, les équipes médicales testent la procédure avec des simulations. Nous avons assisté à l'une d'elles à l'hôpital pour enfants de Montréal.

Pour la simulation, c'est une employée qui joue le rôle de la patiente. Au Jour J, un médecin évaluera l'état médical de chaque patient avant d'autoriser son départ.

Tout est planifié à la minute près. Chaque employé a son rôle, un peu à la manière d'une chaîne de montage. Ici, l'équipe de mobilisation transfère le patient sur une civière.

L'infirmière sur place transfère le dossier de la patiente à sa collègue qui accompagnera le patient jusqu'au site Glen du CUSM.

L'équipe de transport se charge d'amener le patient à l'ambulance. Pour chaque fonction, sa couleur de chandail.

L'infirmière « de transfert », comme on la surnomme, transporte le dossier médical du patient et sa médicamentation. Les patients dont la situation est plus critique seront aussi accompagnés d'un médecin et d'un inhalothérapeute.

Dimanche, la cadence sera élevée : un patient devra sortir de l'hôpital Royal-Victoria toutes les trois minutes. Au total, environ 250 patients seront transférés.

Le patient arrive au site Glen du CUSM, à la jonction des autoroutes 720 et 15.

« Nos plans sur papier ont fonctionné en pratique. On est dans les temps, ça va bien », dit l'infirmière de transfert Lyne Mainville, qui participe à la simulation.

Pour s'aider, le CUSM est allé chercher l'expertise d'une firme spécialisée dans les déménagements d'hôpitaux. « De leur avis, on est le plus complexe qu'il n'ait jamais fait à travers le monde. Ils en ont fait plus de 300 », dit la porte-parole du CUSM Julie Paquet. Coût total des déménagements : 10 millions de dollars.

Même si tout est planifié, l'équipe médicale sait qu'il y aura des imprévus. Mais elle assure qu'elle est prête à y répondre. Des centres de commandement seront installés dans chaque hôpital.

Dès 5 h dimanche, le site Glen du CUSM sera mis en opération. Une fois le dernier patient transféré, l'hôpital Royal Victoria sera officiellement fermé.