NOUVELLES
23/04/2015 09:35 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Amnistie dénonce le traitement des enfants roms en République tchèque

PRAGUE - La République tchèque continue à envoyer des enfants roma en santé dans des écoles pour handicapés intellectuels, même si un tribunal européen lui a ordonné de mettre fin à cette pratique, a dénoncé jeudi Amnistie Internationale.La Cour européenne des droits de l'homme avait rendu cette décision en 2007.Un rapport rendu public jeudi par l'organisation de défense des droits de la personne affirme que 30 pour cent des enfants qui fréquentent les écoles pour handicapés intellectuels légers sont des Roma, tandis que cette communauté ne représente que 3 pour cent de la population du pays.Le rapport affirme qu'il s'agit purement et simplement de racisme.Le ministère tchèque de l'Éducation assure prendre des mesures pour s'attaquer au problème. Il prétend que le nombre d'enfants roma dans ces écoles a chuté de 11 pour cent, soit 440 élèves, l'an dernier.Amnistie Internationale affirme de plus que ces enfants sont séparés des autres même dans les écoles normales, ce qui contrevient aux obligations internationales du pays.La Commission européenne a lancé l'an dernier une enquête pour déterminer si la République tchèque contrevient à la loi européenne contre la discrimination.