NOUVELLES
23/04/2015 07:18 EDT | Actualisé 23/06/2015 01:12 EDT

Allemagne - Possible début de la vidéo dès les matchs de relégation

La technologie sur la ligne de but pourrait faire ses débuts dans le championnat allemand en fin de saison lors des matchs de barrages entre le 16e de Bundesliga et le 3e de D2, a déclaré jeudi le patron de la Ligue allemande de football (DFL).

"Si c'est dans l'intérêt des clubs et si le fournisseur peut garantir une installation rapide et fiable, alors rien ne l'interdit", a dit Seifert au micro de Sky Sport Allemagne, insistant toutefois sur le fait qu'il s'y opposerait si la fiabilité n'était "pas garantie à 100%".

Les deux confrontations entre le barragiste de D1 et le 3e prétendant de D2 à l'accession parmi l'élite sont prévues les 28 mai et 1er juin, deux jours avant la finale de la Coupe d'Allemagne.

Seifert a réagi après que plusieurs clubs de Bundesliga se sont déclarés favorables à l'introduction de la vidéo dès les matchs de relégation et non au 1er août pour la Supercoupe d'Allemagne comme prévu initialement par la Ligue.

"La Supercoupe est un instrument de marketing, un coup publicitaire. La relégation est sportivement et économiquement bien plus importante. L'introduction de la vidéo éviterait le risque d'erreurs", a récemment souligné Martin Kind, président d'un club de Hanovre en lutte pour le maintien (15e).

Avis partagé par Dietmar Beiersdorf, patron de l'actuel lanterne rouge Hambourg, qui se débat pour éviter la première relégation de l'histoire du club hanséatique.

Le recours à la technologie sur la ligne de but a été adopté par les clubs de Bundesliga début décembre, recevant plus des deux-tiers des voix des 18 clubs de l'élite (15 pour et 3 contre), cap nécessaire qu'il n'avait pas franchi lors du premier vote des clubs de première et deuxième divisions en mars.

Le choix s'est porté sur le système "Hawk Eye", qui officie depuis plusieurs années sur le circuit de tennis mais aussi en Premier League anglaise, aux dépens notamment du GoalControl utilisé par la Fifa lors du Mondial-2014 au Brésil.

Le coût de l'utilisation du système est estimé entre 150.000 et 180.000 euros par saison et par club.

sg/ig