NOUVELLES
22/04/2015 15:43 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

Yémen: l'Arabie saoudite réagira si les rebelles mènent des actions "agressives"

L'Arabie saoudite, qui a annoncé la fin de sa campagne de bombardements au Yémen, "répondra" en cas d'action "agressive" des Houthis, a déclaré mercredi dans la capitale fédérale américaine Washington l'ambassadeur saoudien Adel Al-Joubeir.

"Lorsque les Houthis feront un geste agressif, il y aura une réponse", a déclaré l'ambassadeur lors d'une conférence de presse. "Nous continuerons d'employer la force pour les empêcher de prendre le Yémen par des actions agressives".

Les bombardements saoudiens qui ont eu lieu mercredi, malgré l'annonce la veille de la fin de la campagne de frappes aériennes, étaient une réponse à des attaques des Houthis sur les forces régulières yéménites près de Taez, a affirmé l'ambassadeur.

Il a aussi affirmé que des forces Houthis avaient commencé à converger vers Aden "depuis trois endroits différents". Ces forces pourraient être à Aden "d'ici quelques heures, si ce n'est plus tôt", a-t-il dit.

Le diplomate avait lui-même annoncé il y a un mois, depuis Washington, le lancement de la campagne aérienne du royaume, allié à d'autres pays arabes sunnites, contre les Houthis.

La rébellion chiite au Yémen a exigé mercredi l'arrêt total des raids aériens de la coalition, ainsi que l'ouverture de pourparlers parrainés par l'ONU.

L'Iran, grand rival de l'Arabie saoudite dans la région, est accusé de soutenir les rebelles chiites en leur fournissant des armes mais Téhéran dément assurant n'avoir fourni qu'une aide humanitaire.

jkb-lby/elm