NOUVELLES
22/04/2015 13:16 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

Une très haute fonctionnaire du Sénat est appelée à la barre au procès Duffy

OTTAWA - Au procès de Mike Duffy, la Couronne a appelé à la barre, mercredi matin, la haute fonctionnaire responsable des finances au Sénat au moment où le sénateur allouait des contrats qui font aujourd'hui l'objet de poursuites criminelles.Nicole Proulx était directrice des finances et de l'approvisionnement au Sénat de 2007 jusqu'en janvier dernier, avant d'obtenir une promotion dans la même administration.C'est aussi elle qui, au printemps 2013, avait manifesté quelques inquiétudes, devant un comité sénatorial, sur les frais de déplacements de M. Duffy.Le sénateur suspendu fait face à 31 chefs de fraude, de corruption et d'abus de confiance, et plusieurs de ces accusations sont liées à ses réclamations pour frais de déplacements et dépenses de fonction. Le sénateur conservateur a quitté le caucus en mai 2013, et il a été ensuite suspendu sans solde de la chambre haute six mois plus tard.Deux autres témoins sont déjà venus expliquer au tribunal les nombreuses règles qui définissent la notion de «résidence secondaire» et «principale», ainsi que les règles d'attribution de contrats par les sénateurs.Mme Proulx est aujourd'hui dirigeante principale des services corporatifs au Sénat. Elle a la responsabilité de la Direction des finances et de l’approvisionnement, de la Direction des ressources humaines, de la Direction des communications, de la Direction des services d’information et du Bureau de la vérification interne et de la planification stratégique. Elle apportera donc au procès son expertise sur l'ensemble des règles qui gouvernent l'utilisation des ressources au Sénat.L'avocat de M. Duffy plaide que son client a agi en tout respect des règles existantes, et qu'il n'a commis aucun crime.