NOUVELLES
22/04/2015 10:09 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

Shinzo Abe visitera le mémorial de la Seconde guerre mondiale à Washington (diplomates)

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe devrait effectuer la semaine prochaine une visite extrêmement symbolique au mémorial de la Seconde guerre mondiale, au coeur de Washington, dans l'espoir d'apaiser les critiques au sujet de sa position sur le passé brutal du Japon.

Selon plusieurs diplomates, M. Abe se rendra au monument commémoratif situé sur le National Mall, artère de verdure au coeur de la capitale fédérale américaine, érigé en l'honneur des centaines de milliers d'Américains morts pendant ce conflit, en partie sous le feu des troupes japonaises.

Shinzo Abe passera une semaine aux Etats-Unis, du 26 avril au 3 mai. Il sera reçu par Barack Obama à la Maison Blanche le 28 avril et, le lendemain, deviendra le premier chef de gouvernement nippon à prononcer un discours devant le Congrès.

Il se rendra également à Boston, San Francisco et Los Angeles.

Cette visite intervient au moment où M. Abe est soumis à une pression intense pour qu'il adresse des excuses publiques au sujet du comportement du Japon pendant la guerre de 39-45.

Il est accusé d'avoir une vision "révisionniste" de certains événements, affectant les relations de Tokyo avec ses voisins, qui se trouvent être des alliés des Etats-Unis.

M. Abe a réitéré mercredi les "profonds remords" de l'archipel pour les crimes de son pays pendant la Seconde Guerre mondiale, lors d'un sommet Asie-Afrique à Jakarta, sans toutefois offrir les excuses attendues.

Le 15 août marquera le 70e anniversaire de la capitulation du Japon en 1945.

Ce sera l'occasion pour le Premier ministre de prononcer un discours majeur, mais la controverse entourant le rôle du Japon pendant le conflit risque de ternir son voyage américain.

Tokyo espère néanmoins se concentrer sur l'avancée des tractations sur l'accord de libre-échange des Etats-Unis avec 11 pays de la région Asie-Pacifique (TPP), dont le Japon, et sur la coopération avec les Américains en matière de sécurité.

arb/dw/elm/sha