NOUVELLES
22/04/2015 09:45 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

Russie: le gouvernement moins pessimiste pour l'économie cette année (ministre)

Le gouvernement russe se veut moins pessimiste dans ses prévisions pour l'économie russe en 2015, tablant mercredi sur une baisse de 2,8% du produit intérieur brut contre 3% auparavant.

"Nous prévoyons une baisse du PIB de 2,8% en 2015 et nous reviendrons à une croissance de 2,3% en 2016 puis de 2,5% en 2017-2018", a déclaré le ministre de l'Economie Alexeï Oulioukaïev, cité par l'agence publique Ria-Novosti, lors d'une conférence économique.

La précédente prévision (-3%) datait de fin janvier et prenait en compte l'effondrement du rouble de décembre, après des mois de sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne et de chute des cours du pétrole, principale source de revenus de la Russie avec le gaz.

Cette crise monétaire a notamment créé une envolée des prix qui plombe le pouvoir d'achat des ménages.

Depuis, même si l'activité économique s'est orientée dans le rouge après une croissance de 0,6% l'an dernier, le rouble s'est nettement repris, ce qui a permis à l'inflation de montrer des signes de stabilisation et à la banque centrale de desserrer son étau monétaire sur l'économie.

M. Oulioukaïev a précisé que le gouvernement prévoyait un taux de changes moyen cette année de 60 roubles pour un dollar contre 61,5 roubles jusqu'à présent, avant un retour à 52 roubles d'ici à 2018.

Le Premier ministre Dmitri Medvedev a estimé mardi à "environ 2%" la chute du PIB au premier trimestre sur un an, soulignant que la Russie avait échappé au "scénario le plus dur" et que la crise se révélait moins forte qu'en 2008-2009.

Le Fonds monétaire international, dans ses prévisions de printemps, se montre plus pessimiste que le gouvernement puisqu'il prévoit un recul de 3,8% du PIB cette année et de 1,1% l'an prochain.

gmo/mp/cls