NOUVELLES
22/04/2015 17:52 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

NFL: Une juge approuve une entente à l'amiable dans le dossier des commotions

PHILADELPHIE - Une juge fédérale américaine a approuvé une entente à l'amiable qui pourrait coûter jusqu'à 1 milliard $US à la NFL au cours des 65 prochaines années pour résoudre les milliers de poursuites intentées contre elle dans le dossier des commotions cérébrales.Les actuaires de la NFL estiment que 6000 des 20 000 joueurs retraités souffriront un jour de la maladie d'Alzheimer ou de démence modérée.L'entente à l'amiable approuvée mercredi par une juge fédérale de Philadephie prévoit en moyenne un dédommagement de 190 000 $ par plaignant.Ce montant pourrait atteindre entre 1 et 5 millions $ pour ceux qui ont reçu un diagnostic de la maladie de Parkinson et de Lou Gehrig alors qu'ils étaient dans la trantaine ou la quarantaine, ou encore pour ceux qui sont décédés à la suite de traumatismes chroniques au cerveau. La ligue a été accusée pendant de nombreuses années d'avoir tenté de cacher les risques liés aux commotions cérébrales afin de retourner les joueurs sur le terrain le plus rapidement possible.Les avocats des joueurs estiment que cette entente permettra aux familles de recevoir une aide financière ou encore des traitements médicaux immédiatement, plutôt que d'attendre le dénouement d'un procès qui aurait pu prendre des années à se régler. La juge de district américaine Anita Brody a approuvé l'entente après avoir demandé à deux reprises aux avocats de la revoir puisqu'elle considérait que les fonds pourraient éventuellement venir à manquer pour dédommager les plaignants. Les négociateurs n'ont pas bonifié leur offre de 765 millions $, mais ont plutôt accepté d'abolir la limite maximale.Cette entente à l'amiable, qui survient une semaine avant le repêchage de la NFL, met un terme à une bataille juridique de quatre ans.