NOUVELLES
22/04/2015 17:49 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

Mexique: quatre policiers blessés lors de nouveaux affrontements au Tamaulipas

Quatre policiers ont été blessés mercredi lors de nouveaux affrontements dans le Tamaulipas, un Etat du nord-est du Mexique en proie à la violence, après un nouvelle arrestation d'un chef de narcotrafiquants, ont indiqué les autorités.

Ces incidents sont intervenus après l'arrestation d'Antonio Hato Maya, leader local du cartel du Golfe à Altamira, une ville de 200.000 habitants, a dit à l'AFP une source du gouvernement fédéral.

Lors de cette opération menée conjointement par l'armée et la police locale, trois autres supposés membres du cartel ont été arrêtés, a indiqué un communiqué du Groupe de coordination Tamaulipas, qui regroupe toutes les forces de sécurité opérant au Tamaulipas.

Après ces arrestations, des hommes armés ont créé des barrages avec des véhicules dont certains ont été incendiés pour bloquer l'accès aux villes d'Altamira, Madero et Tampico "dans une tentative pour éviter que les détenus soit transférés à Mexico", a indiqué le Groupe de coordination.

Après trois heures d'affrontements, les autorités ont réussi à contrôler la situation, au prix de quatre blessés du côté des forces de sécurité.

Vendredi dernier, des membres du cartel du Golfe s'étaient également attaqués aux forces de sécurité en réaction à l'arrestation d'un autre de ses chefs, José Tiburcio Hernandez, provoquant de violents affrontements à Reynosa, ville du Tamaulipas limitrophe des Etats-Unis, avec un bilan de trois morts parmi les criminels présumés et deux policiers blessés.

Le cartel du Golfe est historiquement le groupe criminel dominant au Tamaulipas, mais il a subi ces dernières années les arrestations de plusieurs de ses leaders.

str-gbv/yo/jcb/mr