NOUVELLES
22/04/2015 15:38 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

Les Isles avertissent les Caps après la mise en échec de Wilson sur Visnovsky

UNIONDALE, États-Unis - Le capitaine des Islanders de New York John Tavares a servi un avertissement aux Capitals de Washington après avoir vu son coéquipier Lubomir Visnovsky étendu sur la patinoire à la suite d'une percutante mise en échec.«Nous pouvons aussi frapper leurs joueurs de cette façon», a lancé Tavares mercredi, au lendemain du geste aux dépens de Visnovsky, qui s'est blessé et qui n'est pas revenu au jeu dans la défaite de 2-1 en prolongation des Islanders lors du match no 4 de cette série de premier tour dans l'Est.Tavares est revenu sur la façon dont l'attaquant des Capitals Tom Wilson a enligné Visnovsky avant de le percuter violemment.«La rondelle n'était même pas à proximité de 'Lubo', a dit Tavares. C'était carrément une mise en échec sur un joueur en position précaire.»L'état de santé de Visnovsky demeure incertain, tandis que la série est égale 2-2 et qu'elle se transporte maintenant vers Washington pour la présentation du match no 5 jeudi soir.L'entraîneur-chef Jack Capuano a rencontré Visnovsky avant une séance d'entraînement optionnelle mercredi matin au Nassau Coliseum, mais il ignore si son défenseur effectuera le voyage avec le reste de ses coéquipiers.Visnovsky, qui a déjà subi des commotions cérébrales plus tôt dans sa carrière, s'est blessé vers la sixième minute de jeu de la deuxième période après avoir joué la rondelle dans le coin droit du territoire des Islanders. Wilson, dont la passe transversale venait d'être bloquée, se dirigeait vers la clôture du côté droit lorsqu'il a décidé d'effectuer quelques enjambées supplémentaires et d'abaisser son épaule droite avant de heurter Visnovsky en plein visage.Visnovsky est demeuré étendu sur la patinoire pendant quelques minutes. Il s'est ensuite relevé, de façon maladroite, avant de retraiter vers le vestiaire. Il a également été victime d'une coupure sur une joue.Wilson a écopé une pénalité mineure sur la séquence pour assaut. La LNH a l'option de revoir le jeu et d'émettre des sanctions disciplinaires supplémentaires.Wilson, qui mesure six pieds, quatre pouces, a qualifié sa mise en échec de «légale», car Visnovsky ne mesure que cinq pieds et 10 pouces.«J'ai essayé d'être le plus propre possible — j'ai gardé mes patins sur la patinoire et je me suis appliqué à l'atteindre au corps. Il est petit, vous savez, a commenté Wilson, après la séance d'entraînement des Caps à Arlington, en Virginie. Ce n'était pas un assaut. Je me suis contenté de glisser pendant la majeure partie de la distance qui me séparait de lui après mon tir ou ma passe. Ouais, c'était une violente mise en échec. J'espère simplement qu'il se sentira mieux et que ça ne s'envenimera pas.»