NOUVELLES
22/04/2015 18:59 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

Le Sénat américain adopte une loi sur la lutte contre le trafic d'êtres humains

Le sénat américain a adopté à l'unanimité une loi qui doit permettre de lutter plus efficacement contre le trafic d'êtres humains, en créant notamment un nouveau fonds d'aide aux victimes et de nouveaux outils visant les trafiquants.

Ce texte était bloqué depuis des semaines à cause d'un passage sur l'avortement, qui opposait la majorité républicaine et les démocrates.

Son adoption doit aussi permettre d'enfin finaliser la nomination de la prochaine ministre de la Justice, Loretta Lynch, qui doit être avalisée par le Sénat.

Un vote pourrait avoir lieu dès jeudi sur le sujet.

Selon le sénateur républicain John Cornyn ce texte va permettre d'apporter une aide cruciale aux victimes du trafic d'êtres humains à des fins de prostitution, qui frappe selon lui des fillettes âgées de 12 à 14 ans.

"C'est un crime terrible, haineux, mais un crime que la plupart d'entre nous ne voient jamais parce qu'il est perpétré hors de notre champs de vision et d'expérience", a déclaré le sénateur.

"Mais nous lançons une véritable bouée de sauvetage à ces victimes du trafic d'êtres humains en leur fournissant des ressources d'abord pour les sauver et ensuite pour les aider à s'en relever", a-t-il affirmé.

Ce vote unanime fait suite à une âpre bataille, les démocrates accusant les républicains de vouloir profiter de ce texte pour rendre l'avortement encore plus difficile aux Etats-Unis.

Un compromis a permis de scinder en deux le financement de l'aide aux victimes dont les fonds seront tirés des amendes versées par les trafiquants et de contourner la difficulté.

Human Rights First, une ONG, a qualifié ce vote "d'important pas en avant dans la lutte pour démanteler l'horrible crime qu'est le trafic d'êtres humains".

Avant son entrée en vigueur, le texte du Sénat et celui adopté par la Chambre des représentants doivent être mis à l'identique.

mlm/vog/bdx