NOUVELLES
22/04/2015 09:43 EDT | Actualisé 22/04/2015 09:43 EDT

Un Australien tente le tout pour le tout pour sauver son drone de la noyade (VIDÉO)

Alors qu'il filmait calmement un joli coucher de soleil sur une plage à Perth, le photographe australien Ryan Chatfield s'est livré à un véritable parcours du combattant afin de sauver son drone de la noyade.

Et pour notre plus grand plaisir, il a diffusé sur YouTube la vidéo du sauvetage express, filmée par l'engin télécommandé. Le drone est en train de tomber parce que ses batteries sont à plat. Pour Ryan Chatfield, que l'on aperçoit au loin en minuscule, le laisser couler n'était tout simplement pas envisageable.

Un drone d'une valeur de près de 2000 $

C'est donc sans hésiter une seconde qu'il a parcouru en courant les 100 mètres de sable qui le séparaient de son drone, escaladé les rochers humides et s'est jeté dans la mer afin de le récupérer de justesse.

D'après les informations du West Australian, « il a réussi à l'attraper 30 centimètres seulement avant qu'il ne tombe dans l’eau et il a été récompensé pour ses efforts en se faisant heurter par les vagues ». Parvenant à garder le drone à sec, Ryan Chatfield s'en serait sorti avec « quelques égratignures ». À la fin de la vidéo, on l'entend dire d'un air ravi : « What a catch! » (« Quel attrapé! »).

LIRE AUSSI:

» Vue par un drone, la désolation près de Tchernobyl donne froid dans le dos (VIDÉO)

» Il est conduit au poste de police après avoir pris des images de Pékin avec un drone (VIDÉO)

» Et si Superman portait une GoPro? (VIDÉO)

» Un feu d'artifice vu d'en haut (VIDÉO)

« Si je ne l'avais pas attrapé, il aurait coulé au fond de l’océan », affirme le nageur expérimenté au magazine australien. Il faut dire que la perte de ce drone lui aurait été coûteuse, puisqu'il a déboursé la somme de 2000 $ australiens (environ 1900 $ canadiens) pour se l’offrir.

Quant à la vidéo, elle impressionne déjà les internautes. Postée il y a seulement deux jours, elle compte pas moins de 650 000 vues à l'heure où nous publions. À présent, ce n'est plus par les vagues, mais par le succès que Ryan Chatfield risque d'être submergé.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST