NOUVELLES
21/04/2015 23:34 EDT | Actualisé 21/06/2015 01:12 EDT

Bourse de Tokyo: l'indice Nikkei s'installe au-dessus des 20.000 points

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo évoluait mercredi à la mi-journée au-dessus de la barre des 20.000 points, un niveau inédit en 15 ans, encouragé comme la veille par le regain des principales devises face au yen.

A la pause déjeuner, le Nikkei des 225 valeurs vedettes gagnait 1,08% (+214,28 points) à 20.123,37 points. Il avait démarré en hausse de 0,46% avant de dépasser les 20.000 points, seuil qu'il avait brièvement franchi le 10 avril pour la première fois depuis avril 2000.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau augmentait pour sa part à la mi-journée de 0,84% (+13,44 points) à 1.622,32 points.

Au même moment (02h30 GMT), le dollar se situait à 119,66 yens, en progrès par rapport à son cours de la veille. L'euro se redressait également, à 128,40 yens, profitant d'un regain d'espoir de voir la Grèce et ses créanciers parvenir à un accord.

Le Nikkei avait déjà nettement rebondi mardi (+1,40%), après une série de séances bien mornes, empli d'optimisme avant la saison des résultats d'entreprises.

Les investisseurs ont également salué l'annonce, avant l'ouverture, d'un excédent commercial en mars, pour la première fois depuis juin 2012 dans un archipel qui ploie sous des déficits commerciaux massifs depuis l'accident nucléaire de Fukushima.

A noter, le bond de l'action Kyushu Electric Power (+3,48% à 1.276 yens) dans la foulée de la décision d'un tribunal japonais de rejeter un recours déposé par des citoyens nucléaires, désireux de bloquer le redémarrage de deux de ses réacteurs du sud-ouest du Japon, Sendai 1 et 2.

Si les plans de la compagnie se déroulent comme prévu, ces deux unités pourraient être remises en exploitation dès cet été.

Autre valeur prisée, Yahoo Japan grimpait de 2,69% à 534 yens après des déclarations de la directrice générale du groupe internet américain Yahoo!, Marissa Mayer. Elle a entrouvert la porte à un potentiel désengagement de cette société commune avec le japonais SoftBank, dans laquelle Yahoo est minoritaire avec une participation de quelque 35%.

A l'inverse, les titres énergétiques chutaient, victimes de la baisse des cours du pétrole: Inpex abandonnait 2,05% à 1.426,5 yens, et JX Holdings 1,37% à 510,5 yens.

anb/tll

YAHOO JAPAN CORP

YAHOO!

SOFTBANK

INPEX

JX HOLDINGS