NOUVELLES
22/04/2015 09:38 EDT | Actualisé 22/06/2015 01:12 EDT

Arabie: un Saoudien et un Indien décapités pour meurtre

Un Saoudien et un Indien condamnés à mort pour meurtre dans deux affaires distinctes, ont été décapités au sabre mercredi à Skaka, ville du nord de l'Arabie saoudite, a annoncé le ministère saoudien de l'Intérieur.

Le Saoudien, Mater al-Rowaïli, a été condamné pour avoir tué par balle son ex-femme et deux de leurs enfants, une fillette et un garçon, a précisé le ministère dans un communiqué publié par l'agence officielle SPA.

Il a également blessé par balle l'une de ses filles ainsi que deux de ses beaux-frères, selon la même source.

L'Indien, Shajada Ansari, un berger, a été condamné pour le meurtre de son employeur saoudien auquel il a porté des coups de marteau dans son sommeil et qu'il a dépouillé d'une somme d'argent, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un second communiqué.

Ces décapitations portent à 65 le nombre d'exécutions dans ce pays ultra-conservateur du Golfe depuis le 1er janvier, soit plus de la moitié de celles enregistrées sur l'ensemble de 2014, selon un décompte de l'AFP.

Après 27 décapitations en 2010, le nombre d'exécutions a bondi et atteint environ 80 chaque année. En 2014, l'AFP en a recensé 87, ce qui fait de l'Arabie saoudite un des pays au monde où la peine de mort est la plus pratiquée.

Ces exécutions sont régulièrement dénoncées par des organisations internationales de défense des droits de l'Homme.

bur/mh/cbo