BIEN-ÊTRE
21/04/2015 02:38 EDT | Actualisé 23/04/2015 08:37 EDT

Faut-il vraiment laisser ses ongles « respirer » entre deux manucures?

Thos Robinson via Getty Images
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 08: A manicurist paints a models nails backstage at the Band of Outsiders Spring 2013 fashion show for butter LONDON during Mercedes-Benz Fashion Week at St John's Center on September 8, 2012 in New York City. (Photo by Thos Robinson/Getty Images for butter LONDON)

Notre mantra: « une manucure par semaine éloigne les ongles écaillés pour toujours ». Mais en appliquant toujours du vernis, faisons-nous plus de mal que de bien à nos ongles? Devrions-nous les laisser « respirer »?

En réalité, les ongles n’ont pas besoin de « respirer », vu qu’ils reçoivent leurs nutriments et leur oxygène de la part du flux sanguin et non de l’air, selon la dermatologue et spécialiste des ongles Dana Stern. Mais ça ne veut pas dire que vous devriez porter du vernis à ongles tout le temps – ça veut seulement dire que le manque d’oxygène n’est pas la cause de la mauvaise santé de vos ongles.

« Quand le vernis est sur les ongles pour une longue période (généralement plus d’un mois, sur les orteils), la granulation de la kératine peut survenir. Le résultat est une multitude de plaques blanches, sèches, qui se détache quand on enlève notre vernis. »

La solution: des vacances de vernis, suggère Stern, qui devraient durer au moins trois semaines, tout dépendant de la sévérité des dommages.

Le produit chimique qui fait le plus de mal aux ongles? L’acétone. Présent dans les dissolvants à ongles, il ne fait certainement aucun bien aux ongles fragiles.

L’exposition trop importante à l’eau et l’alcool – comme ce qui se trouve dans les désinfectants pour les mains – est un autre des facteurs qui cause la faiblesse des ongles. Peler son vernis à ongles peut faire partir la couche superficielle de l’ongle et créer des plaques blanches, selon Dr Stern.

Pour des ongles forts, pas besoin de trop se casser la tête : portez des gants lorsque vous faites des tâches ménagères qui impliquent de l’eau. La manucuriste Deborah Lippmann recommande aussi de garder une crème hydratante à portée et de ne pas hésiter à en réappliquer.

« L’accès facile est la clef pour ancrer une nouvelle habitude dans notre routine beauté. La plupart du temps, moins c’est facile d’accès, plus on est tentés de l’oublier. En plus de l’hydratation de la peau, n’oubliez pas de boire de l’eau. Ça garde tout le corps en santé, incluant les ongles », indique Lippmann.

Galerie photo Les manucures espace négatif Voyez les images