DIVERTISSEMENT
20/04/2015 04:21 EDT

La TOHU organise le 1er tournoi d'Impro Cirque de l'histoire (ENTREVUE/PHOTOS)

Impro-Cirque

Depuis la création de la LNI en 1977, le public associe l’improvisation aux histoires inventées, aux punchs follement imprévisibles et aux coups de gazou de l’arbitre Yvan Ponton. Mais à partir d’aujourd’hui, il devra ajouter à ses références des acrobaties, des contorsions et une série de clowneries, alors que la TOHU organise le premier tournoi d’Impro Cirque, du 23 au 25 avril prochain.

Galerie photo 1er tournoi d'Impro Cirque à la TOHU Voyez les images

Chacune des quatre équipes de la compétition sera formée d’un acrobate, d’une contorsionniste, d’un jongleur et d’un artiste aérien, qui ont pratiquement tous déjà pris part à une production du Cirque du Soleil, du Cirque Éloize, du Cirque Alphonse ou des 7 doigts de la main.

«Nous avons formé les équipes afin d’équilibrer les forces, en prenant en considération que chaque artiste maîtrise généralement deux ou trois disciplines, explique Nicolas Fortin, cofondateur de l’événement avec Philippe Trépanier. Le défi était surtout de rassembler les 16 acrobates au Québec en même temps, puisqu’ils ont des contrats un peu partout dans le monde. Heureusement, comme Montréal est la capitale mondiale du cirque, ils reviennent souvent ici entre les spectacles.»

Les quatuors de circassiens seront accompagnés d’un comédien et vétéran de la LNI: Réal Bossé, Frédéric Barbusci, Amélie Geoffroy et Diane Lefrançois. « C’est la toute première fois que des acteurs sont impliqués dans l’impro cirque. Ceux qui ont accepté notre proposition ne savent pas du tout à quoi s’attendre. On leur a offert un stage de quatre heures pour qu’ils fassent connaissance avec les circassiens et qu’ils découvrent les subtilités de l’impro cirque.»

Toutes les parties comprendront deux périodes de 50 minutes et seront enveloppées par la musique, elle aussi improvisée, de Wonder Trois-Quatre, sous la direction d’Éric Desranleau, musicien de la LNI et ex-membre de Mes Aïeux.

Les improvisateurs rivaliseront d’imagination pendant les habituelles joutes mixtes et comparées, en plus d’apprivoiser des catégories bien spéciales. Dans Rewind, une équipe devra répéter à l’envers une improvisation réalisée par ses adversaires. Pour Coup de sifflet, un circassien débutera une séquence d’acrobaties qui sera interrompue en cours de route, afin de laisser place à un concurrent qui poursuivra le tout. Et dans Comme une image, on demandera aux artistes d’improviser avec une image projetée en fond de la scène.

Au total, 320 thèmes ont été élaborés, afin d’inspirer les participants. « On a choisi les thèmes de chaque match pour créer une courbe d’émotions. Parfois, les comédiens réciteront des monologues pendant un numéro de cirque. D’autre fois, on aura droit à des portions foncièrement drôles et clownesques, des performances circassiennes spectaculaires ou des passages d’émotions pures. »

Ce mélange de cirque, de théâtre et de danse sera bien sûr dirigé par un arbitre. Roberto Sierra, cofondateur de la Ligue d’Improvisation Montréalaise (LIM), orchestrera les parties du 23 et du 25 avril, alors que Sébastien Soldevilla, cofondateur des 7 doigts de la main, prendra le relais le 24 avril. Les spectateurs, qui auront droit de vote, pourront lancer des nez de clowns sur les arbitres, lorsqu’ils seront en désaccord avec leurs décisions.

Le tournoi d’Impro-Cirque aura lieu à la TOHU du 23 au 25 avril 2015. Cliquez ici pour plus de détails.