NOUVELLES
20/04/2015 02:36 EDT | Actualisé 20/04/2015 02:36 EDT

Tragédie de Lac-Mégantic: les accusés plaident non coupables

Radio-Canada

Les 3 coaccusés relativement à la tragédie ferroviaire de juillet 2013 à Lac-Mégantic ont plaidé non coupables aux accusations qui pèsent contre eux.

Les procédures se sont poursuivies lundi avec le dépôt d'un acte d'accusation direct. Le conducteur de locomotive Thomas Harding, le contrôleur ferroviaire Richard Labrie et le contrôleur de l'exploitation Jean Demaître font face à des accusations de négligence criminelle ayant causé la mort de 47 personnes, soit par les omissions ou les actions posées, lors de la supervision, l'exploitation, l'opération ou la sécurisation du train de la MMA, entre le 4 et le 6 juillet 2013.

Procédure exceptionnelle

Avec le dépôt d'un acte d'accusation direct, une procédure exceptionnelle, la Couronne a sauté l'étape de l'enquête préliminaire des accusés. Le Directeur des poursuites criminelles et pénales veut ainsi accélérer le processus judiciaire dans cette affaire. Les avocats des accusés ont de leur côté dénoncé cette décision, estimant que leurs clients sont lésés.

Les parties reviendront en Cour le 8 septembre pour fixer la date du procès, qui aura lieu devant juge et jurés.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter