NOUVELLES
19/04/2015 05:31 EDT | Actualisé 19/04/2015 05:31 EDT

Rassemblement à Toronto pour commémorer les 100 ans du génocide arménien

Alex Boissonneault

Des centaines d'Ontariens d'origine arménienne se sont rassemblés dimanche devant Queen's Park à Toronto avant d'entamer une marche pour le centième anniversaire du génocide arménien de 1915.

Plus d'un million et demi d'Arméniens ont été massacrés par l'Empire ottoman qui est aujourd'hui la Turquie.

Les organisateurs de la manifestation demandent notamment au gouvernement d'Ankara de reconnaître le génocide, parce que les plaies ne se sont toujours pas cicatrisées dans cette communauté.

Comme beaucoup de ses compatriotes, Garen Megerditchian est issu de la diaspora dont les ancêtres ont trouvé refuge dans le monde entier après 1915. Cet Arménien originaire du Liban croit que la Turquie doit reconnaître le génocide qu'elle a perpétré contre les siens.

« N'importe quel crime doit être réparé pour que justice soit servie, parce que notre but, ce n'est pas d'avoir une animosité permanente avec les Turcs », dit-il.

Le père Zareh Zargarian de l'Église de la Sainte-Trinité de Toronto a lui-même connu des rescapés du génocide qui sont aujourd'hui décédés. Il regrette que 23 pays seulement, dont le Canada, aient reconnu le génocide arménien.

« Nous espérons que les nations profiteront de cet anniversaire pour condamner ce pogrom, parce que le pardon sera impossible sans reconnaissance. »

— Zareh Zargarian, l'Église de la Sainte-Trinité de Toronto

Apraham Niziblian est le directeur exécutif du Comité national arménien du Canada, qui dit représenter 100 000 Arméniens originaires de divers pays. « C'est un moment fort que nous partageons avec tous les autres peuples qui ont survécu à des génocides ou des crimes contre l'humanité pour dire haut et fort plus jamais et qu'on apprenne de nos erreurs pour aller vers un monde plus pacifique », affirme-t-il.

Les commémorations entourant le centenaire sont toutefois occultées par la décision d'Ankara d'inviter le monde entier à venir commémorer la bataille de Gallipoli en Turquie à la même date officielle du génocide, soit le 24 avril prochain.

Il y a 50 000 personnes originaires de l'Arménie au pays selon Statistique Canada.