NOUVELLES
18/04/2015 10:43 EDT | Actualisé 18/04/2015 10:43 EDT

Un homme arrêté pour viol à Calgary 20 ans après les faits grâce à l'ADN

Tomasz Wyszołmirski

Des tests d'ADN ont permis à la police de porter des accusations d'enlèvement et d'agression sexuelle contre un homme de l'Ontario relativement à une affaire survenue à Calgary il y a 20 ans.

La police de Calgary a indiqué qu'une analyse d'ADN avait mené samedi à l'arrestation du suspect à Kingston, qui a impliqué un affrontement avec les policiers avant que le suspect finisse par se rendre.

Selon la police, une employée de restaurant âgée dans la cinquantaine était seule dans un établissement fermé de Calgary, vers 5 h le matin du 28 mars 1995, lorsqu'un homme est entré par effraction et l'a agressée.

Il aurait ensuite forcé la femme à monter dans son véhicule et l'aurait conduite en périphérie de Calgary où, d'après la police, il l'aurait agressée sexuellement avant de l'abandonner au bord de la route.

La femme a ensuite alerté une voiture qui passait par là pour demander de l'aide.

Wayne Howard Bernard, âgé de 53 ans et domicilié à Kingston, fait face à plusieurs accusations, notamment d'agression sexuelle avec une arme, d'enlèvement et de vol.

La police de Kingston a indiqué que des démarches étaient en cours pour que le suspect soit transféré en Alberta afin de répondre aux accusations.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Cybercrime: les 20 villes les plus à risques au pays Voyez les images